Mobilisation pour défendre l’hôpital

  • A
  • A
Mobilisation pour défendre l’hôpital
@ MAXPPP
Partagez sur :

Les associations et les syndicats dénoncent la politique du gouvernement en matière de santé.

Touches pas à mon hôpital ! Des rassemblements sont prévus un peu partout en France samedi pour dénoncer les réorganisations hospitalières et la réduction budgétaire des hôpitaux, ainsi que les problèmes d'accès aux soins liés aux déserts médicaux et au développement des dépassements d'honoraires.

"Notre santé en danger"

A l'origine de cette journée baptisée "Notre santé en danger" : une coordination d'associations de défense d'hôpitaux, rejointe ces dernières semaines par la plupart des syndicats de praticiens hospitaliers, les partis politiques de gauche, plusieurs associations de patients et d'usagers.

A Paris, un rassemblement est prévu à 15h à la Bastille. Dans la ligne de mire des organisateurs : la politique du gouvernement en matière de santé, et notamment la mise en oeuvre, depuis un an, de la loi hôpital, patients, santé et territoires (la loi HPST).

Le "plus grand fiasco" de Sarkozy

Jean-Marie Le Guen, responsable des questions de santé au PS, participera au rassemblement samedi à Paris. Il dénonce "une situation difficile avec des hôpitaux qui vivent dans des conditions dramatiques, de pénurie de personnel", décrit-il sur Europe 1. "De plus, la désertification médicale progresse, et cela rend l’accès aux soins de plus en plus difficile pour nos compatriotes", ajoute-t-il.

"La loi HPST est sans doute le plus grand fiasco de la politique de Nicolas Sarkozy. Le gouvernement est d’ailleurs aujourd’hui en train de la détricoter", estime le socialiste. "Comme en plus il mène une politique budgétaire scandaleuse à l’encontre de l’hôpital public, nous sommes rentrés dans une perspective de grave crise sanitaire et c’est pourquoi nous manifestons", conclut-il.