Mobilisation : les Français partagés

  • A
  • A
Mobilisation : les Français partagés
@ MAXPPP
Partagez sur :

Selon deux nouveaux sondages, ils sont de moins en moins nombreux à soutenir les grévistes.

Au mois de septembre, les Français étaient, selon l’Ifop, plus de 70 % à soutenir les diverses manifestations. Après plusieurs grosses journées de grève, la mobilisation semble légèrement s’émousser.

Une opinion partagée

Ouest-Francepublie ainsi dans son édition à paraître dimanche un sondage Ifop, montrant que, désormais, la poursuite de la mobilisation n’est justifiée que pour 63% des Français. Un soutien en chute, mais qui reste toutefois majoritaire. Seulement 37% des personnes interrogées ne trouvent pas justifié l'appel intersyndical à la mobilisation les 28 octobre et 6 novembre prochains.

Une majorité "comprend" le mouvement

Un autre sondage, réalisé par Opinionway et publié dans Le Figaro, montre également une certaine lassitude de la population face aux grèves. 56 % des personnes interrogées souhaiteraient ainsi que les syndicats respectent le vote des parlementaires, et arrêtent le mouvement. Ils sont également 63 % à souhaiter que le gouvernement débloque les raffineries et dépôts de carburants, et 55 % à ne pas approuver le mouvement de grève des lycéens.

Malgré tout, 61 % des personnes interrogées comprennent ces différentes manifestations. Un Français sur deux les soutiennent encore.

Les syndicats sauront véritablement si la mobilisation se poursuit le 28 octobre prochain. Ils ont en effet appelé à une nouvelle journée de mobilisation, et espèrent autant, voir plus, de monde dans les rues.