Mobilisation 2.0 pour un entrepreneur tétraplégique

  • A
  • A
Mobilisation 2.0 pour un entrepreneur tétraplégique
Louis van Proosdij a alerté à propos de son aide à domicile sur son blog et sur Twitter.@ Europe 1
Partagez sur :

Louis van Proosdij a alerté à propos de son aide à domicile sur son blog et sur Twitter.

Ce chef d’entreprise de 43 ans, tétraplégique depuis 20 ans, a ému des milliers d’internautes. Louis van Proosdij a lancé l’alerte mardi sur la manière "inhumaine" avec laquelle Santé Service, son organisme de soins à domicile, a décidé quinze jours avant de lui imposer un nouveau protocole de soins. Plus qu’une douche par semaine, et obligation de se coucher à 22 heures maximum.

"Mon corps sent un désagréable mélange de savon et de sueur"

"Mon corps sent un désagréable mélange de savon et de sueur, ça me démange et me pique, je me sens mal, sale et très inconfortable. En l’état il m’est strictement impossible de travailler. Je ne peux décemment pas me présenter en rendez-vous ainsi, le cheveu gras, hirsute, et malodorant. C’est indigne !", expliquecet entrepreneur spécialiste Internet sur son blog. Louis van Proosdij relaie également son indignation sur son compte Twitter : le buzz est lancé.

"A partir de 22h20 [mardi] mon téléphone était inutilisable, j’ai reçu 3.000 mails et notifications de commentaires et autres en 12 heures", témoigne le chef d’entreprise de la région parisienne, au micro d’Europe 1. Un buzz qui suscite des réactions rapides de la classe politique : "j’ai eu des directeurs de cabinet au téléphone, des ministres au téléphone", affirme-t-il.

Eric Besson répond sur Twitter

En effet, dès mercredi matin, Eric Besson est intervenu sur Twitter : "je demande à mon cabinet de le recevoir vite. Vais essayer de l’aider", a assuré le ministre de l’Industrie. Louis a "ouvert une brèche. Nous allons travailler a engager l’action plus en avant et plus largement", a promis son cabinet.

Louis van Proosdij a aussi rencontré le directeur adjoint de Santé Service, qui ne s’est pas exprimé officiellement pour le moment. Un entretien qu’il a jugé "très constructif, sans détours à vision globale et non unipersonnelle". Santé Service va "rétablir trois douches par semaine", et chercher un "moyen d’aménager la baignoire", a-t-il dit à Europe 1. Le but de Louis van Proosdij, "que ce buzz puisse servir à tout le monde".