Mitterrand veut "tourner un film"

  • A
  • A
Mitterrand veut "tourner un film"
Frédéric Mitterrand analyse les années passées au ministère de la Culture et évoque ce que pourra être sa vie après la politique.@ Maxppp
Partagez sur :

Le ministre évoque sa vie après la politique et son angoisse de redevenir "un simple citoyen".

Entre la télévision, l'écriture et le cinéma, son coeur balance. Frédéric Mitterrand revient dans les colonnes du Journal du Dimanche sur ces trois années passées au gouvernement. Sans faux-semblant, il évoque la vie qu'il pourrait construire après la politique.

"J'ai envie de refaire de la télévision"

"Pour le moment je suis totalement investi dans mon action de ministre" explique-t-il. "Mais quand ce sera fini, je n’aurai pas le "baby blues" non plus". Et pour cause, ses projets sont déjà nombreux : écrire, tourner un film, refaire de la télévision... De nombreuses portes lui sont ouvertes. Et l'envie ne manque pas.

"Souvent, les anciens ministres sont très malheureux. Je ne veux pas l’être. Le seul qui a franchi l’épreuve, c’est Jack Lang. La culture le nourrit et non le pouvoir".

L'angoisse de redevenir "un simple citoyen"

Fortement investi dans son ministère, Frédéric Mitterrand se félicite de ses années passées à oeuvrer pour la culture. "Je suis un des plus anciens ministres du gouvernement. C’est pas mal pour quelqu’un qui n’avait pas d’expérience politique au départ !".

L'un de ses chevaux de bataille actuels concerne la lutte contre le streaming illégal. "Nous ne céderons pas" prévient-il avant de confesser que "la seule chose qui (l)’angoisse, c’est de passer du statut de ministre à celui de simple citoyen".