Miss Provence devient Miss Prestige national

  • A
  • A
Miss Provence devient Miss Prestige national
Auline Grac, (au centre) a été élue Miss Prestige National lundi soir@ CAPTURE D'ECRAN
Partagez sur :

C'est Miss Provence qui a été élue Miss Prestige National, concours rival de Miss France fondé par Geneviève de Fontenay.

La France compte à nouveau deux reines de beauté: 48h après Miss France, Miss Prestige national 2013 a été élue, lundi soir au Lido, à Paris, en présence de Geneviève de Fontenay en "simple invitée d'honneur". Il s'agit de Miss Provence 2012, Auline Grac, une métisse de 21 ans, mesurant 1,79 m, de mère originaire de Guyane et de père d'Aix-en-Provence, ville où elle habite. Elle est étudiante en première année d'ostéopathie.

Auline Grac, Miss prestige national 2013, 930*620

© CAPTURE D'ECRAN

Parmi 7 finalistes désignées par des votes publics par téléphone, elle a été élue par un jury présidé par le journaliste Henry-Jean Servat et composé notamment du journaliste Yvan Levaï et du styliste Jean-Claude Jitrois.

Guerre juridique avec Miss France

Créé par les comités régionaux fidèles à Mme de Fontenay, le concours Miss Prestige national est présidé par Christiane Lillio, Miss France 1968. La finale Miss Prestige national 2013 a été interdite en octobre par un jugement du tribunal arbitral, "qu'elle soit organisée directement ou indirectement" par la dame au chapeau toujours soumise à une clause de non concurrence envers Endemol. Une astreinte de 10.000 euros a été fixée par les juges.

Estimant ne pas être visés par le jugement, Christiane Lillio et les comités régionaux clament leur indépendance tout en réaffirmant "leur attachement indéfectible aux valeurs prônées par Mme de Fontenay".
Au cours de la cérémonie, un vibrant hommage aux allures de passage de relais, avec ovation debout, a été rendu à la dame au chapeau, en pleurs, qui a fêté cet été son 80e anniversaire.