Michel Sapin : la question des retraites "est sur la table"

  • A
  • A
Michel Sapin : la question des retraites "est sur la table"
@ Reuters
Partagez sur :

DANS LE SENS DU POIL - Le ministre des Finances a voulu apaiser les inquiétudes des députés PS qui réclament un geste du gouvernement en faveur des plus modestes.

Le gouvernement se veut ferme, mais ouvert au dialogue. Le ministre des Finances Michel Sapin a indiqué mercredi qu'un geste en faveur des petites retraites était "sur la table". Mais que 50 milliards d'économies d'ici à 2017 ne seraient "pas remis en cause" mais qu'à l'intérieur de cette enveloppe "toutes les évolutions sont possibles".

Les retraites en discussion. Dans le cadre du plan d'économies du gouvernement, les retraites ne doivent en principe pas être revalorisées avant octobre 2015, et des élus de la majorité ont  insisté ces derniers jours pour un geste en faveur des plus modestes. "Oui, cette question est sur la table", a déclaré M. Sapin lors d'une conférence de presse de présentation du programme de stabilité. Mais il s'est interrogé: "qu'est-ce qu'une petite retraite, jusqu'à quel niveau, suivant quel mécanisme?". Le ministre a rappelé qu'il n'était "pas question de baisser les retraites", mais a reconnu que "quand on en gèle le niveau, avec une hypothèse d'inflation de 1,5% (...) c'est un effort".

Un document généraliste. Michel Sapin a souligné que le programme de stabilité était "un document que nos partenaires européens et que la loi française nous oblige à élaborer". "C'est une très bonne chose. Mais ce n'est pas le détail, mesure par mesure, jusqu'à la dernière centaine de millions d'économies", a-t-il souligné.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460
 

PRECISIONS - Economies : le détail des 50 milliards sur 3 ans

DEFICIT - Le gouvernement table sur 3,8% en 2014, 3% en 2015

INTERVIEW E1 - Sécu : les remboursements ne diminueront pas

CALCULETTE - Combien d'euros en moins dans le portefeuille des retraités ?