Mgr Vingt-Trois : le mariage gay, "une erreur"

  • A
  • A
Mgr Vingt-Trois : le mariage gay, "une erreur"
Mgr André Vingt Trois, le président de la Conférence des évêques de France.@ EUROPE1
Partagez sur :

Le président de la Conférence des évêques appelle les catholiques à provoquer un débat avec leurs élus.

"Le mariage homosexuel est grave du point de vue de l'Eglise, mais aussi pour la société. Ouvrir le mariage aux personnes de même sexe est une erreur profonde car on transforme le mariage", a mis en garde sur Europe 1 mercredi Mgr André Vingt-Trois, président de la Conférence des évêques de France. A ses yeux, ce projet du gouvernement ne devrait pas être une priorité : "il n'y a pas une urgence telle pour que l'on oublie d'autres difficultés que connaît la France", a-t-il fait valoir en insistant : "c'est un projet qui divise".

"Organiser le débat"

Mgr André Vingt-Trois a donc appelé les catholiques à "prendre les moyens dont ils disposent pour organiser le débat que le gouvernement ne veut pas organiser" selon lui. "Les élus, les sénateurs doivent être sensibilisés par leurs électeurs", a t-il insisté. 

"J'espère empêcher la loi" :



Mariage homosexuel : "J'espère empêcher la loi"par Europe1fr

Sans surprise, il s'est également posé en farouche opposant à l'adoption par les couples homosexuels : "je condamne l'adoption par des personnes de même sexe car l'adoption doit être pour le bien des enfants, pas pour le bien de ceux qui adoptent", a-t-il expliqué. Mais refusant de commenter la polémique déclenchée par le cardinal de Lyon Philippe Barbarin, Mgr André Vingt-Trois a, pour sa part, jugé que l'inceste n'était pas "le danger le plus immédiat" de l'adoption par des couples homosexuels.