Meurtre d'Agnès Marin : ce qu'on sait de l'accusé

  • A
  • A
Meurtre d'Agnès Marin : ce qu'on sait de l'accusé
Agnès Marin a été tuée en novembre 2011 au Chambon-sur-Lignon, à l'âge de 13 ans.@ Groupe de soutien Facebook
Partagez sur :

Le procès de Matthieu s'est ouvert mardi devant les assises des mineurs de Haute-Loire. A huis-clos.

DANS LE BOX. Qui est Matthieu, le meurtrier et violeur présumé d'Agnès Marin ? Depuis novembre 2011 et la découverte du corps de la collégienne au Chambon-sur-Lignon, peu d'éléments ont filtré sur la personnalité de l'accusé. Matthieu, 19 ans, est jugé depuis mardi devant les assises des mineurs de Haute-Loire. Il doit également répondre d'un viol commis un an plus tôt sur une adolescente de 16 ans dans le Gard.  Mardi, à 9 heures, dans le box des accusé, il est resté la tête rentrée dans les épaules jusqu'à ce que le huis clos soit prononcé.  Mais le témoignage de ses avocates permet d'en apprendre un peu plus une personnalité qui semble relever de la pathologie.

>> A LIRE AUSSI - Meurtre d'Agnès : le procès à huis clos

De parloirs sans dialogue… A l'époque des faits,  sa remise en liberté après une première agression, sur la foi notamment d'une expertise psychiatrique favorable, avait suscité une vive polémique. Et c'est bien le terme de "pathologie" qui a été choisi par ses propres avocates pour plaider la nécessité du huis clos. Elles ont décrit à l’audience quelques unes de leurs entrevues avec leur client. D'abord, des rendez-vous au parloir avec un adolescent mutique. Les avocates ont raconté cette réflexion qu'elles se sont parfois faites au sortir de ces entretiens sans dialogues : "mais mon dieu, il s'ennuie. Il baille au corneille pendant que l'on essaye de le faire sortir de son silence", se souviennent-elles.

17.06 agnès.chambon.jpg

© MAXPPP

…En mensonges chez le juge.  Puis les avocates se souviennent des auditions chez le juge d'instruction. Des entretiens pendant lesquels Matthieu a souvent menti. "On a du les interrompre une fois ou deux pour l'emmener dans une autre pièce, enlever nos robes noires, s'agenouiller à côté de lui et lui arracher un semblant de vérité. Il nous a dit à ce moment là où était le corps d'Agnès", a encore raconté une de ses avocates.

Matthieu est "capable de tout". Autant d'exemples, choisis par ses propres défenseurs, pour montrer la psychologie de l'accusé. Un jeune homme capable de tout, ont-elles assuré, du silence au mensonge. Matthieu peut même aller jusqu'à se mettre en scène et de surjouer, ont affirmé ses avocates.  Mardi matin, Matthieu n'a pas eu le temps de dévoiler l'étendue de son registre. Avec son physique d'adolescent de 19 ans habillé à la mode, en jean et veste sombre, il d'abord décliné son identité. Puis, le visage mangé par de larges lunettes noires, il a regardé, l'air indifférent, la salle d'audience se vider de tout public.