Meurtre d'Agnès : le collège Cévenol va fermer

  • A
  • A
Meurtre d'Agnès : le collège Cévenol va fermer
Agnès Marin, 14 ans, a été violée puis tuée par un de ses camarades du collège Cévenol.@ DR
Partagez sur :

L'établissement du Chambon-sur-Ligon, en proie à des problèmes financiers et marqué par l'assassinat de l'adolescente, va mettre la clé sous la porte.

Triste fin pour le collège Cévenol du Chambon-sur-Lignon. L'établissement de Haute-Loire, placé en redressement judiciaire, éprouvait le plus grand mal à se relever du meurtre d'Agnès Marin par un autre élève en 2011. L'association qui le gère a annoncé que le collège ne pourra pas poursuivre son activité.

Clap de fin en juillet. Le collège-lycée International Cévenol était déjà en proie à des difficultés de trésorerie depuis plusieurs années, et avait été placé en redressement judiciaire en mai dernier. Un communiqué de l'association a annoncé dimanche que l'activité du collège-lycée ne pourrait être poursuite après cette année scolaire. "Nous avions 87 élèves à la rentrée de septembre 2013 alors qu'on disait que le minimum était de 90. L'administrateur judiciaire recherche toutes les possibilités d'une reprise, pour en faire un centre éducatif par exemple, ou un centre économique", a aussi souligné Laurent Pasteur, vice-président de l'association gérant le Cévenol.

Le drame Agnès Marin. En plus de ses difficultés financières, l'établissement avait été secoué en 2011 par le meurtre d'Agnès, une élève de première dont le corps calciné avait été retrouvé dans la forêt proche de l'établissement. Le lycéen accusé de l'avoir tuée, Matthieu, avait été jugé par la cour d'assises des mineurs du Puy-en-Velay en juin dernier et condamné à la réclusion criminelle à perpétuité. Après le drame de 2011, l'établissement a connu de nombreuses désaffections d'élèves.

sur le même sujet, sujet,

JUSTICE - L'Etat assigné pour faute lourde

RETOUR SUR - Condamné, Matthieu fait appel

ZOOM - Ce que l'on sait de l'accusé