Météo : coup de chaud, douche froide

  • A
  • A
Météo : coup de chaud, douche froide
Les parapluies sont de sortie à Paris.@ Max PPP
Partagez sur :

Depuis le début du mois de juin, les températures sont très changeantes, surtout au Nord. Explications.

Une matinée de grisaille accompagnée de quelques épisodes pluvieux et un après-midi de chaleur intense. Ce cocktail météorologique déroutant - parfois éprouvant - est devenu la norme depuis le début du mois de juin, dans le nord du pays qui alterne beau et moins beau.

A Paris, les différences de températures au mois de juin ont été criantes : de 3°c le 10 juin à plus de 37°c relevés mardi dernier. Mais globalement, le soleil n'a pas été de la partie au nord de la Loire. Pour l'instant, seul le sud de la France profite de températures caniculaires depuis quelques jours grâce aux fortes chaleurs de la péninsule ibérique et du Maghreb.

L'anticyclone des Açores

meteo pluie soleil 930

© Max PPP

Le responsable de ces dérèglements climatiques n'est autre que l'anticyclone des Açores. Il est censé garantir normalement, grâce à ses hautes pressions, du beau temps sur l'ensemble du pays durant l'été. Mais cette année, l'anticyclone est positionné plus bas que d'habitude au large des côtes africaines alors qu'en temps normal, il devrait déjà être au même niveau que l'Espagne.

Ce retard dans le calendrier météorologique explique pourquoi la France est donc coupée en deux. Seul le sud du pays bénéficie des effets de l'anticyclone ce qui lui garantit un temps chaud, sec et surtout stable d'un jour à l'autre. Il a fait près de 35°c en début de semaine à Toulouse.

Des vents froids et humides

En revanche, dans le nord, il n'y a en ce moment aucune protection anticyclonique. Sur les cartes satellites, les météorologues voient arriver en même temps des vents froids et humides venant de l'Atlantique et des vents chauds en provenance du Sud, d'où ce mélange des températures extrêmes.

Un phénomène que plusieurs spécialistes imputent au réchauffement climatique. Il serait à l'origine du retard pris par l'anticyclone des Açores.

Des coups de pompe

Cette météo changeante a aussi une influence sur nos organismes qui peut être soumis à davantage de migraines, grande fatigue, de légère fièvre ou d'un sommeil dérange. Comme l'explique Le Parisien, les virus respiratoires (rhumes, bronchites) mais aussi les allergies se développent plus facilement en cette période. Petit conseil : en cas de fatigue, prenez des vitamines et pour aider votre organisme au changement de temps, consommez des fruits et des légumes de saison.