Météo : 12 départements en vigilance orange

  • A
  • A
Météo : 12 départements en vigilance orange
Lourdes est sous les eaux depuis mardi après-midi.@ MAXPPP
Partagez sur :

L'alerte rouge aux crues a été levée pour les Pyrénées-Atlantiques et les Pyrénées-Atlantiques.

L'INFO. Météo France a allégé son dispositif mercredi soir, passant de 12 départements en vigilance orange et levant la vigilance rouge pour les départements des Pyrénées-Atlantiques et des Hautes-Pyrénées. Les Landes et les Pyrénées-Atlantiques restent en alerte orange pour une "crue importante pour les cours d'eau des Pyrénées centrales et occidentales", précise le communiqué. Les  crues dans le sud-ouest ont provoqué la mort de deux septuagénaires, l'évacuation de près de 2.000 personnes ainsi que la suspension des pèlerinages de Lourdes. La crue du Gave de Pau est qualifiée de "majeure".

Météo France avait également placé dans mercredi après-midi tout le quart nord-est de la France en alerte orange aux orages. Jeudi, encore 10 départements restaient concernés. De nouveaux orages sont attendus en début d'après-midi en Franche-Comté et gagneront dans l'après-midi la Lorraine et l'Alsace en se renforçant. Météo-France précise que ces orages "parfois violents" sont accompagnés d'un "fort risque de grêle et de très fortes rafales de vent".

Les départements concernés sous vigilance :

- Crues :
Pyrénées-Atlantiques
Landes

- Orages :
Bas-Rhin
Haut-Rhin
Doubs
Jura
Haute-Saône
Territoire de Belfort
Meurthe-et-Moselle
Meuse
Moselle
Vosges

vigilance-20-juin

Trois morts dans le Sud-Ouest. Les intempéries dans le Sud-Ouest ont fait trois victimes depuis le début de la semaine. Dans la nuit de mardi à mercredi, une septuagénaire qui venait d'être évacuée de son domicile de Pierrefitte-Nestalas est morte noyée. Un homme de 75 ans, porté disparu mercredi après-midi, a été emporté par un torrent en crue à Luz-Saint-Sauveur. Jeudi une femme de 54 ans a été retrouvée peu après 07 heures noyée dans sa voiture, dans un champ de maïs bordant une route départementale pourtant interdite à la circulation.

>> A lire aussi : Lourdes et ses sanctuaires sous les eaux

>> Lourdes sous les eaux (via @MisterBaptiste)



Les Sanctuaires de Lourdes, haut lieu de pèlerinage catholique, ont été dévastés par cette crue du gave de Pau et leur réouverture pour la haute saison semblait compromise, a indiqué jeudi la direction des Sanctuaires. "Aujourd'hui que l'eau se retire, on découvre au fur et à mesure les dégâts", a déclaré le directeur de la communication Mathias Terrier. "La catastrophe matérielle est telle qu'on ne voit pas aujourd'hui comment on pourrait rouvrir dans des conditions acceptables, et dans les semaines à venir, on ne le voit pas non plus", a-t-il dit.

L'état de catastrophe naturelle reconnu. Manuel Valls a déclaré jeudi que l'état de catastrophe naturelle serait reconnu "avant la fin de la semaine prochaine" pour les Hautes-Pyrénées, la Haute-Garonne et "tous les départements et territoires" frappés par les crues. Le ministre de l'Intérieur s'exprimait en marge d'une visite de François Hollande à Saint-Béat, en Haute-Garonne. Le chef de l'Etat avait auparavant indiqué qu'il avait demandé au Premier ministre de "prendre les arrêtés" en vue d'une telle procédure. Parallèlement, la Fédération française des sociétés d'assurances (FFSA) précisait jeudi après-midi qu'il était encore trop tôt pour dresser un bilan des intempéries et des orages.