Merah : ses vidéos envoyées à Al-Jazira

  • A
  • A
Merah : ses vidéos envoyées à Al-Jazira
@ GO PRO
Partagez sur :

Le siège français de la chaîne de télé a hésité à diffuser une partie de la vidéo.

On savait depuis jeudi que la caméra aperçue sur la tenue de Mohamed Merah existait bien, mais on ignorait s'il avait réussi à diffuser les enregistrements. C'est désormais chose faite après l'annonce de la chaine qatari Al-Jazira, qui a confirmé lundi avoir reçu une lettre contenant une carte mémoire envoyée de Toulouse. La chaîne a même reconnu avoir hésité à diffuser certaines images.

Al-Jazira a hésité à diffuser ces images

La chaîne Al-Jazira aurait hésité à diffuser une partie de cet enregistrement vidéo, selon les informations d'Europe 1. Il n'était pas question de passer les images des meurtres, mais d'autres passages "plus regardables". Le matin de la réception du colis, Al-Jazira avait donc téléphoné à l'ancien avocat toulousain de Mohamed Merah afin de savoir ce qui était permis ou non. Mais celui-ci avait renvoyé la chaîne vers un confrère parisien, spécialisé dans le droit de la presse. Finalement, la chaîne s'était ravisée, remettant le vidéo à la police dans l'après-midi.

La vidéo authentifiée par les enquêteurs

Le courrier réceptionné dans les locaux de la télévision à la tour Montparnasse a été remis ce lundi à la police judiciaire qui a authentifié la vidéo, a rapporté lundi soir le quotidien Le Parisien. Le courrier contenait une clef USB contenant 25 minutes d'enregistrements vidéo, mais aussi selon les informations d'Europe 1 une lettre de revendication des tueries rédigée en français, en lettres majuscules, faisant référence à Ben Laden et Al-Qaïda, mais en-dehors des "codes habituels". Le montage vidéo montre une partie des tueries entrecoupées de chants guerriers, et de versets du Coran, selon la source proche de l'enquête.

Le colis portait un cachet postal daté de mercredi dernier, c'est-à-dire au moment où le siège de l'appartement du tueur avait déjà débuté, rapporte le quotidien francilien. La lettre aurait été envoyée depuis un village proche de Toulouse, selon une information du quotidien Le Figaro. Les enquêteurs vont donc tenter de découvrir si c'est Mohamed Merah en personne ou un complice qui a posté le courrier.

Selon une source proche de l'enquête, les policiers avaient acquis la certitude dimanche que Mohamed Merah avait préparé la diffusion des films sur Internet "en l'accompagnant d'une revendication". Mohamed Merah avait filmé l'intégralité des meurtres qu'il a perpétrés à Toulouse et Montauban. Le "tueur au scooter" avait indiqué "avoir posté les vidéos tournées" mais on ne sait pas où sur Internet et quand, avait alors dévoilé le procureur de Paris.