Menace de grève des profs le jour du bac

  • A
  • A
Menace de grève des profs le jour du bac
@ Maxppp
Partagez sur :

Un préavis de grève a été déposé par le SNES, le premier syndicat d’enseignants en Ile-de-France.

Les quelque 100.000 bacheliers franciliens passeront-ils leur bac normalement ? Le premier syndicat d’enseignants en Ile-de-France, le SNES, a déposé un préavis de grève pour le jeudi 16 juin, jour l’épreuve de philosophie et premier jour du bac. Les professeurs reprochent à la maison des examens d'Arcueil, l’organisateur de l’examen dans la région, de mettre trop de temps à payer les 27.000 correcteurs. Certains, qui avaient corrigé des épreuves en juin 2010, n’ont toujours pas reçu leur prime.

En effet, les professeurs touchent, pour une centaine de copies corrigées, entre 300 et 400 euros. Pour les épreuves orales, ils gagnent environ 200 euros. Si les correcteurs ont mis tant de temps à être dédommagés, c’est à cause d’un problème technique avec le logiciel de paye.

"On ne peut pas être traités de cette manière-là"

"Pour nous c’est insupportable qu’on prenne comme prétexte les problèmes techniques pour ne pas payer les correcteurs qui eux sont là, à l’heure, le jour dit et font leur travail", s’insurge, au micro d’Europe 1, Laurence Pierini, prof d'Histoire Géo en Seine-et-Marne et représentante du SNES. "On ne peut pas être traités de cette manière-là", renchérit-elle. Pour elle, pas question de corriger le bac 2011 tant que tout n’est pas réglé.

De son côté, la maison des examens d’Arcueil temporise et explique que le problème est sur le point d'être réglé. Il reste néanmoins quelques centaines de professeurs à payer. Le directeur précise que le logiciel fonctionne à présent normalement, et que les primes pour le bac 2011 seront versées beaucoup plus rapidement.