Meilhon était visé par un mandat d'arrêt

  • A
  • A
Meilhon était visé par un mandat d'arrêt
@ MAXPPP
Partagez sur :

Mais, selon l'avocat de la famille biologique de Laëtitia, ce mandat n'aurait pas été exécuté.

Me Olivier Metzner, l'avocat de la famille biologique de Laëtitia, a indiqué lundi qu'un mandat d'arrêt visant Tony Meilhon, le principal suspect du meurtre de la jeune fille, avait été émis en décembre dans le cadre d'une autre affaire, mais n'avait pas été exécuté. "Le 10 décembre, les gendarmes se sont présentés au domicile de la mère de Tony Meilhon car ils voulaient l'interpeller dans le cadre d'une enquête sur un trafic de voitures volées", a-t-il dit. "Ils l'ont vu rentrer dans la maison mais sont partis sans l'interpeller", a affirmé l'avocat. Le lendemain, sa mère a dit au cours d'une audition que son fils était "incontrôlable et dangereux" et qu'il pouvait "commettre l'irréparable", a ajouté Me Olivier Metzner.

Deux jours plus tard, "un mandat arrêt était délivré par un juge d'instruction de l'Est de la France visant Meilhon mais rien ne s'est passé", a poursuivi l'avocat. "Je vais chercher toutes les responsabilités car si le travail avait été fait, Laëtitia serait vivante à l'heure qu'il est", a-t-il enfin martelé.