Médicaments : qu'en disent les Français ?

  • A
  • A
Médicaments : qu'en disent les Français ?
@ MAXPPP
Partagez sur :

Une étude montre à la fois une confiance et un esprit critique vis-à-vis du secteur du médicament.

Confiance et esprit critique. Voilà ce qu'il ressort du sondage effectué par Ipsos pour les entreprises du médicament (Leem) dans le cadre de l'Observatoire sociétal du médicament. Ce sondage fait ressortir le regard des Français sur le secteur. Europe1.fr détaille les résultats de ce sondage réalisé entre le 21 janvier et le 11 février sur un échantillon de 1.002 personnes.

Consultez les résultats du sondage en cliquant ici.

Une confiance en hausse. 87% des personnes interrogées ont confiance dans le médicament. C'est mieux que 2012 (84%) et 2011 (82%). Dans le détail, les Français ont surtout confiance dans les médicaments qu'ils prennent à titre personnel (92%) ou dans ceux qui sont délivrés sur ordonnance (93%), remboursés (92%) et de marque (88%). 92% des sondés estiment que les médicaments qu'ils consomment sont efficaces. Les médecins ont, eux, une confiance quasi totale dans ceux qu'ils prescrivent (99%).

Une méfiance prégnante. Pour autant, les Français ne se leurrent pas. 90% d'entre eux et 100% des médecins savent que les médicaments sont des produits actifs qui présentent certains risques. Deux tiers des personnes interrogées estiment que leur médecin (64%) ou leur pharmacien (68%) leur donnent suffisamment d'informations sur les médicaments prescrits. Néanmoins, 64% vont tout de même chercher des informations supplémentaires sur les effets indésirables, les contre-indications, la posologie. Les résultats du sondage montrent que 97% des Français lisent la notice lorsqu'ils consomment pour la première fois un médicament.

 Remise en cause de l'ordonnance. Un dialogue s'est installé entre le patient et son médecin, parfois jusqu'à remettre en cause l'ordonnance. Ainsi, 25% des patients disent avoir déjà manifesté leur désaccord sur la prescription de leur médecin. 62% des personnes interrogées reconnaissent avoir déjà demandé un médicament spécifique, ce que 96% des médecins interrogés disent avoir vécu.

Vision sans concession des entreprises du médicament. Les chiffres sont sans équivoque. 90% des Français et 96% des médecins estiment que les entreprises du médicament ont pour objectif de faire des profits. Et 83% considèrent qu’elles ne font de la recherche que pour les médicaments financièrement rentables. Ce point de vue n'affecte pas la bonne image qu'ont ces entreprises aux yeux des Français (63%). A ce titre, elles se classent devant les télécoms (61%), l’automobile (56%), l’agro-alimentaire (53%), ou la grande distribution (50%), mais derrière le bâtiment (70%).

La vente sur Internet ne séduit pas. Autorisée depuis le début de l'année, la vente de médicament sans ordonnance sur Internet ne séduit pas encore. Seuls 11% des sondés envisagent d'y recourir dans les prochains mois. L'inquiétude porte surtout sur les médicaments contrefaits, vus par les Français (91%) et les médecins (74%) comme un menace importante.