Mediator et maladie cardiaque : un lien établi

  • A
  • A
Mediator et maladie cardiaque : un lien établi
@ MAXPPP
Partagez sur :

Une expertise judiciaire établit que des problèmes cardiaques ont été provoqués par le Mediator.

Pour la première fois depuis que l’affaire du Mediator a éclaté, une expertise judiciaire datée de décembre 2010 établit le lien entre la prise du médicament et une pathologie cardiaque, rapporte samedi Le Figaro.

"La seule cause identifiée"

Les conclusions des médecins experts font suite à la plainte d'une patiente résidant dans la région lyonnaise, qui a pris du Mediator pendant six années. En février 2010, cette dernière saisit 2010 la commission régionale de conciliation et d'indemnisation (CRCI) du Rhône, estimant que la fuite de la valve aortique dont elle est victime est liée à sa prise de Mediator. Le cardiologue Paul Touboul et le toxicologue Jean-Marc Rouzioux, tous deux experts judiciaires, affirment dans leurs conclusions que "la seule cause identifiée qui permette d'expliquer la pathologie valvulaire aortique que présente (la patiente) est la prise de Mediator".

"Une très belle avancée, dit Frachon"

Pour la pneumologue Irène Frachon, qui a révélé le scandale du Mediator, cette expertise judiciaire est une très belle avancée. Car jusqu’à maintenant, le laboratoire Servier, qui commercialise le médicament, assurait qu’on ne pouvait pas établir de lien entre la prise du coupe-faim et les maladies cardiaques. Une centaine de personnes ayant pris du Mediator ont déposé plainte contre Servier pour homicides et blessures involontaires. Le lien entre le coupe-faim et une pathologie cardiaque pourrait être de nouveau établi.