Maurice Agnelet se pourvoit en cassation

  • A
  • A
Maurice Agnelet se pourvoit en cassation
@ REUTERS
Partagez sur :

JUSTICE - Condamné vendredi à 20 ans de prison pour le meurtre d'Agnès Le Roux, il conteste le verdict de la cour d'assises.

Recours. Maurice Agnelet, condamné vendredi à 20 ans de prison pour le meurtre de sa maîtresse Agnès Le Roux en 1977, a décidé de se pourvoir en cassation, a annoncé samedi son avocat, Me François Saint-Pierre. "Il proteste de son innocence, c'est son droit le plus strict", a réagi l'avocat à la sortie de l'établissement pénitentiaire où il venait de s'entretenir avec son client.

"Continuer son combat". "Sa décision est claire et déterminée. Il inscrit aujourd'hui même son pourvoi en cassation au greffe de la prison" de Rennes où il est détenu, a ajouté Me Saint-Pierre. Son avocat lui avait pourtant bien indiqué que s'il avait renoncé à se pourvoir en cassation, il aurait pu, compte-tenu de la date des faits qui lui sont reprochés et de son âge notamment, déposer rapidement une demande de libération conditionnelle. Celle-ci aurait pu "lui être accordée dans les mois à venir", a souligné Me Saint-Pierre. Mais c'est donc au prix d'une "détention peut-être plus longue" que Maurice Agnelet "souhaite continuer son combat", a ajouté son avocat. "La Cour de cassation va statuer dans un délai de 10 mois à peu près. Pendant ce temps-là, il restera incarcéré", a précisé son défenseur. Mais Me Saint-Pierre aurait préféré se passer de ce nouvel épisode judiciaire : "je préférerais pour lui, pour son bien-être, celui de ses fils, et même pour la famille Le Roux que ce procès s'arrête. Mais son choix est de continuer, c'est son droit le plus strict", a-t-il confié sur Europe 1.

"Je ne suis pas inquiet". Si la Cour de cassation décidait de rejeter le pourvoi de Maurice Agnelet, sa condamnation à 20 ans de prison deviendrait définitive. En revanche, si la plus haute juridiction cassait le verdict, cela ouvrirait la voie à une quatrième procès. Une option à laquelle Jean-Charles Le Roux, le frère d'Agnès, ne veut pas croire : "le président de la cour d'assises a fait un travail très bon et très précis, je ne suis pas inquiet", a-t-il réagi sur BFM TV juste après l'annonce du pourvoi. 

"Je n'y serai pas ". Néanmoins, si la Cour de cassation ordonnait un nouveau procès, la famille d'Agnès Le Roux prévient d'ores et déjà qu'elle n'y assistera pas. "Je ne crois pas à un quatrième procès, en tout cas je n'y serai pas. Ça suffit, tout le monde a compris la culpabilité de Maurice Agnelet. La seule façon de savoir où est ma soeur c'est de le demander à Maurice Agnelet et je ne crois pas qu'il le dise après un quatrième procès", a estimé Jean-Charles Le Roux.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

TÉMOIGNAGE - Maurice Agnelet condamné : "Il était temps"

LE VERDICT - Agnelet condamné à 20 ans de réclusion

LE PARDON - Affaire Le Roux : Maurice Agnelet demande pardon

LA QUESTION - Un mauvais comportement fait-il un coupable ?

TÉMOIGNAGE E1 - "Je suis convaincu de l'innocence de mon père"

A L'AUDIENCE - "Ce qui tue, plus que la vérité, c’est le secret"