Maurice Agnelet condamné : "Il était temps"

  • A
  • A
Maurice Agnelet condamné : "Il était temps"
@ MAXPPP
Partagez sur :

TÉMOIGNAGES E1 - Si elle se dit soulagée, la famille Le Roux confie avoir encore quelques regrets.

La famille Le Roux ne devrait plus jamais voir Maurice Agnelet. Selon elle, sa condamnation à 20 ans de réclusion criminelle marque "un point final" à cette affaire vieille de plus de trente ans. Maurice Agnelet a en effet été reconnu coupable de l'assassinat d'Agnès Le Roux, une riche héritière, disparue durant les vacances de la Toussaint, en 1977.

"C'est un point final et il était temps". A l'annonce du verdict, les membres de la famille d'Agnès Le Roux n'a pas pu réprimer leurs larmes. A quelques mètres de lui, du côté de la famille Le Roux, beaucoup de larmes des embrassades. Il a fallu du temps aux frères et sœurs d'Agnès Le Roux pour digérer la nouvelle. Chacun d’entre eux redoutait en effet un acquittement. "C'est un point final et il était temps", a déclaré à sa sortie de la salle d'audience Jean-Charles Le Roux, frère d'Agnès, près de 37 ans après la disparition de sa sœur.



"Une vérité judiciaire". Si la famille Le Roux se dit soulagée, elle regrette toutefois que ce procès ne leur a pas donné ce qu'elle espérait. A savoir la vérité sur la mort de leur sœur. "Maurice Agnelet détient la vérité. On aurait aimé savoir où est le corps d'Agnès. Je pense que c'est un secret qu'il gardera bien ancré en lui. Donc, on a gagné ce qu'on pouvait espérer gagner, c'est-à-dire une vérité judiciaire. Ce qui n'est quand même pas grand chose", a commenté Charles le Roux au micro d'Europe 1.

"Maurice Agnelet détient la vérité" :



Jean-Charles Le Roux : "Maurice Agnelet détient...par Europe1fr

"Ça ne me dit pas ce qui est arrivé". Un sentiment partagé par sa sœur qui aurait souhaité savoir ce qui est arrivé à Agnès Le Roux. "J'ai pensé à ma mère d'abord parce qu'elle n'est pas là aujourd'hui. J'ai pensé à ce qu'elle avait dit après le verdict d'Aix-en-Provence : 'mais tout ça ne me dit pas ce qui est arrivé à ma fille'", se souvient-elle. "Je regrette que Maurice Agnelet n'ait pas dit la vérité", a, pour sa part, déclaré l'avocat des parties civiles, Hervé Temime.

Trois procès au total. Dans cette affaire, Maurice Agnelet a d'abord bénéficié d'un non-lieu en 1986, avant d'être acquitté en 2006, puis condamné en appel, en 2007, à 20 ans de réclusion. En février 2013, coup de théâtre : la commission de réexamen de la Cour de cassation lui a accordé le droit à un troisième procès. Maurice Agnelet a donc déjà purgé cinq années de prison. Il comparaissait depuis le 17 mars devant la cour d'assises d'Ille-et-Vilaine à Rennes. Cette fois, la justice a estimé que Maurice Agnelet, qui était le compagnon d'Agnès Le Roux, est bien l'auteur de ce meurtre sans cadavre.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

LA DECISION - Agnelet condamné à 20 ans de réclusion

LE PARDON - Affaire Le Roux : Maurice Agnelet demande pardon

LA QUESTION - Un mauvais comportement fait-il un coupable ?

TÉMOIGNAGE E1 - "Je suis convaincu de l'innocence de mon père"

A L'AUDIENCE - "Ce qui tue, plus que la vérité, c’est le secret"