Mariani : "une excuse permanente à la fraude sociale"

  • A
  • A
Mariani : "une excuse permanente à la fraude sociale"
Pour Thierry Mariani, "la gauche ne change pas"@ EUROPE 1
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Mariani fustige les critiques de la gauche sur son projet de fichage des allocataires.

Créer un fichier national recensant toutes les aides sociales perçues par les Français : c’est le projet que défend Thierry Mariani, fondateur de la Droite populaire. Mais qui provoque l’ire de la gauche, qui critique une décision purement électoraliste et discriminatoire à l’égard des plus pauvres.

L’actuel ministre des Transports s’est défendu mardi matin sur Europe 1, affirmant que c’était en "laissant faire une injustice", à savoir la fraude aux allocations, qu’on stigmatisait les plus démunis. Pour lui, la création de ce fichier national a au contraire pour but de "faire en sorte que l'argent de la protection sociale aille vraiment à ceux à qui il est destiné".

Le PS, "parti des sentiments"

D’après plusieurs études, ce sont 2 à 3 milliards d’euros qui s’envoleraient chaque année des caisses de l’Etat à cause des abus. Pour Thierry Mariani, "il y a une sorte d’excuse permanente à la fraude qui est inadmissible et qui est uniquement défendue par la gauche". Le ministre des Transports se dit "halluciné des réactions à gauche". "Quand on dit qu’on va lutter contre la fraude, qu’il y en a qui abusent, on nous répond : ‘non, il ne faut rien faire’", s’indigne-t-il.

Regardez l'intégralité de l'interview :

Selon lui, le Parti socialiste est surtout "le parti des sentiments" : "il y a des années, ils nous ont expliqué qu’il n’y avait pas d’insécurité mais un sentiment d’insécurité. Aujourd’hui, ils nous expliquent qu’il n’y a pas de fraude, tout va bien, il n’y a pas d’injustice, passez, il n’y a rien à voir, il n’y a qu’un sentiment sur les fraudes". "La gauche ne change pas", a-t-il déploré.

Le ministre du Travail Xavier Bertrand a donné sa bénédiction à la création de ce fichier. Il pourrait voir le jour avant la fin de l’année