Mariage gay : 125.000 manifestants "pour"

  • A
  • A
Mariage gay : 125.000 manifestants "pour"
Les partisans du mariage homosexuel défilent à Paris dimanche.@ MAXPPP
Partagez sur :

Selon les organisateurs de la manifestation pour le mariage pour tous, les manifestants étaient 400.000.

# L’essentiel

• Les partisans du mariage homosexuel, qui sera débattu à partir de mardi à l’Assemblée, ont défilé à Paris entre Denfert-Rochereau et Bastille.
• Les organisateurs revendiquent 400.000 participants, la police avance le chiffre de 125.000 manifestants.
• Un tour de chauffe a eu lieu samedi en province, avec notamment plusieurs milliers de personnes à Lyon et Montpellier.

# Revivez le minute par minute

18h38. Les organisateurs revendiquent 400.000 participants. La bataille des chiffres est lancée puisque les organisateurs de la manifestation parisienne ont revendiqué 400.000 participants, contre 125.000 selon la préfecture de police de Paris.

18h26. Guéant dénonce le "mépris" du gouvernement. "Le gouvernement a montré beaucoup de mépris à l'égard de ceux qui sont contre en les recevant tard ou à peine", a estimé Claude Guéant, dimanche soir sur Europe 1. "La bataille n'est pas que parlementaire. La bataille est dans l'opinion. Tous ceux qui sont contre le mariage homosexuel sont présentés comme des ringards, des traditionalistes, des affreux conservateurs. Ils ont des idées qui méritent d'être entendues", a-t-il ajouté.

18h16. Premier bilan de la participation. Environ 125.000 personnes ont défilé dimanche dans les rues de Paris en faveur du mariage pour tous, selon les premiers chiffres fournis par la police. "La manifestation a rassemblé 125.000 participants, soit le double de celle organisée le 16 décembre" par les mêmes défenseurs de ce projet de loi, a précisé la préfecture de police de Paris.

18h12. Le "happening" de deux élus. Les députés socialistes Yann Galut et Nicolas Bays ont apporté leur soutien à la manifestation en s'embrassant publiquement, comme l'a rapporté nos confrères du Lab d'Europe 1.

978x489 LeLab - Quand deux députés PS s'embrassent

17h30. La bataille des slogans. Comme lors de chaque manifestation, les slogans et autres banderoles ont leur importance. En voici des morceaux choisis : "Accordez nous la PMA, on vous laisse le PMU", "Vous élevez des homos, laissez-nous élever des hétéros" ou encore "Jésus avait deux pères et une mère porteuse".

16h53. Un Vendée Globe malvenu ? Les partisans du mariage pour tous regrettent sur Twitter que l'arrivée de la course en solitaire occulte la couverture médiatique de la manifestation. Certains redoutent même un complot.

16h20. L'évêque Jacques Gaillot dans le défilé. L'iconoclaste homme d'Eglise est descendu dans la rue, comme le montre ce cliché qui circule sur Twitter.

15h46. Assouline récuse la course aux chiffres. Le sénateur PS David Assouline a refusé de rentrer dans la bataille des chiffres, deux semaines après une manifestation des anti-mariage gay. "Je ne suis pas d'accord quand on dit +''est la bataille des manifs' et 'qui aura le plus de monde', ce n'est pas ça le baromètre du tout", a expliqué le porte parole du PS dans un entretien dimanche à RCJ.

15h35. Pour Ribes, Hortefeux est "homophobe". Jean-Michel Ribes a violemment répliqué à Brice Hortefeux qui a parlé de "manifestation people". "Je lui dis que lui c’est un homophobe. Derrière tout ça il y a un vieux remugle d’homophobie", s’est emporté le metteur en scène, qui accueille une soirée de soutien au mariage gay dans la soirée au théâtre du Rond-Point. "Et puis en people, il s’y connaît, parce que je me souviens que dans certaines manifestations de ses people à lui, il faisait des petites allusions aux arabes qui ont quand même été absolument scandaleuses", a insisté ce proche de François Hollande.

15h01. Bachelot dans le cortège. L'ex-ministre UMP de la Santé, Roselyne Bachelot, défilait dimanche à Paris aux côtés des partisans du mariage homosexuel mais "à titre individuel", estimant qu'il "ne faut pas laisser la rue aux anti et aux contre". "C'est important pour nous les militants de la première heure d'être là. Rien ne nous démobilisera, ni la pluie ni le froid", a déclaré Roselyne Bachelot alors que le soleil faisait son apparition sur Paris. "Nous nous attendons à moins de monde (qu'il y a deux semaines) car il est difficile de mobiliser pour une cause. Mais il est important d'avoir une majorité au Parlement pour voter ce texte", a commenté l'ex-ministre.

14h06. La manifestation a commencé.C'est Harlem Désir, premier secrétaire du PS, qui l'a annoncé sur son compte Twitter.



12h47. Cécile Duflot cite Clarisse. La ministre du Logement a expliqué sa présence dans la cortège en racontant l'histoire de Clarisse en trois tweets. 







11h58. Michael Youn milite. L'humoriste a posté sur sur compte Twitter un message de soutien à la manifestation. En ce jour de manif, un seul slogan: "Mieux vaut un mariage gay qu'un mariage triste!", écrit Michael Youn dans un tweet qui a été repris plusieurs centaines de fois.

10h54. Hortefeux ironise. "Nous avons eu il y a quinze jours l’exemple d’une manifestation du peuple. Là, ce sera une manifestation people", a lâché dimanche l’ancien ministre de l’Intérieur lors du Grand rendez-vous Europe 1/Le Parisien/iTélé, trouvant tout de même "réconfortant dans nos vieilles démocraties" les velléités de manifestation des deux camps.

9h46. Bertinotti monte au créneau. La ministre déléguée à la Famille, Dominique Bertinotti, estime que la loi sur le mariage pour tous ne "touche pas à la famille" mais la "renforce", dans une interview publiée par le Parisien dimanche.

8h47. Delanoë, Duflot, Mélenchon attendus. Plusieurs personnalités politiques de premier plan vont participer au cortège. Le maire PS de Paris Bertrand Delanoë, le premier secrétaire du PS Harlem Désir, Pierre Laurent (PCF), Jean-Luc Mélenchon (PG) seront dans la rue. Et si les ministres ont été invités à se contenter de saluer le cortège, Cécile Duflot, ministre du Logement, a prévenu qu’elle participerait bien à la manifestation.