Marathon annulé : une "class action" ?

  • A
  • A
Marathon annulé : une "class action" ?
@ REUTERS
Partagez sur :

120 marathoniens envisagent de lancer une action judiciaire groupée aux États-Unis.

"Ce que l'on reproche à l'organisateur du marathon, c'est de nous avoir informés de cette annulation très tardivement". Une semaine après l'annulation du marathon de New York à cause de l'ouragan Sandy, des centaines de coureurs français continuent de réclamer réparation.

Et alors que certains ont engagé des poursuites judiciaires contre leur tour opérateur, un cabinet d'avocats parisien regroupant 120 marathoniens déçus, envisage de lancer une "class action" - une action judiciaire groupée - aux Etats-Unis, contre l'organisateur du marathon.

"Du temps et de l'argent perdus"

"Que les choses soient bien claires : chacun d'entre nous comprend la décision d'annuler le marathon, mais elle aurait dû être prise plus tôt et de façon très officielle, alors on aurait tous compris. Mais on nous a dit 'ça va tenir' et au dernier moment, une fois là-bas, on nous dit 'ça n'aura pas lieu'", a expliqué sur Europe1 Me Christine Carpentier, l'une de ces avocats qui gère le dossier..

"C'est la frustration des coureurs que je défends aujourd'hui. Notre problème, c'est d'avoir effectivement perdu du temps et de l'argent et de ne pas avoir été pris en charge par le bisais de l'assurance dont on aurait bénéficié si on avait annulé notre voyage et tout ça a un prix : ce sont des gens qui s'entraînent depuis des mois, qui ont fait d'énormes sacrifices et qui se sont retrouvés prisonniers à New York pendant plusieurs jours".