Manifestations pour l'hôpital public

  • A
  • A
Manifestations pour l'hôpital public
Plusieurs milliers de manifestants ont défilé un peu partout en France pour dénoncer la politique du gouvernement.@ CAROLE FERRY
Partagez sur :

Des milliers de personnes ont dénoncé samedi la politique de santé du gouvernement.

Associations d’usagers, syndicats et élus ont participé samedi à des manifestations dans plusieurs villes de France pour dénoncer la politique de santé du gouvernement. Tous ont mis en avant un constat alarmant : l’avenir de la santé publique est en danger.

"La situation est grave"

Dans le collimateur des manifestants, la loi Bachelot, entrée en vigueur il y a un an et qui impose aux hôpitaux une gestion beaucoup plus rigoureuse. Les conséquences des coupes budgétaires sont pointées du doigt : personnel insuffisant, fermetures de service... C'est toute l'organisation de l'hôpital public qui change.

"Si nous sommes là aujourd’hui, c’est parce que la situation est grave, que les inégalités de santé se creusent, que les restructurations hospitalières s’accélèrent. Au bout du compte c’est notre santé qui est en danger" a expliqué une manifestante à Paris.

Une santé à deux vitesses

Egalement décriée, la multiplication des franchises et forfaits hospitaliers qui coûtent plus chers et qui excluent certains malades. "C’est la mort du soin pour tous" s'est indigné Jacques Bouver, gynécologue à Paris. Comme d'autres, il craint qu'un système "à l'américaine" soit mis en place.

D'autres manifestations annoncées

Cette première journée de mobilisation espère mettre le débat au coeur de la campagne pour la présidentielle de 2012. "Ces rassemblements sont un point de départ", a expliqué Nadine Prigent, responsable santé de la CGT, dont de nombreux drapeaux flottaient place de la Bastille. De nouvelles initiatives pourraient se mettre rapidement en place.