Plusieurs milliers de personnes (2.900 selon la police, 5 à 6.000 selon les organisateurs) ont manifesté pour une meilleure reconnaissance des sages-femmes, jeudi à Paris, à l'appel d'une intersyndicale de la profession et de collectifs d'usagers. Le cortège a défilé de Port-Royal aux Invalides derrière une grande banderole proclamant "une femme, une sage-femme". "Carlita, quand t'accoucheras, soit forte, les sages-femmes, elles ne seront plus là", chantaient les manifestants en référence aux rumeurs de grossesse concernant Carla Bruni.

Les sages-femmes, dont le mouvement était soutenu par le Conseil de l'ordre de la profession, réclament une autonomie de leur formation initiale au sein de l'Université, comme les médecins et les dentistes. Elles souhaitent aussi une évolution de leur statut avec la reconnaissance de leur niveau d'étude (Bac+5) ainsi qu'une revalorisation de leur salaire et des cotations de leurs actes médicaux.