Mais qui est (vraiment) l'inventeur du magret ?

  • A
  • A
Mais qui est (vraiment) l'inventeur du magret ?
Le Gersois André Daguin est connu comme le "père inventeur" de ce morceau de viande de canard et surtout de sa façon de le préparer.@ MAX PPP
Partagez sur :

Un Gersois et un Landais se disent, chacun de leur côté, inventeur du magret de canard.

Le magret de canard n'aurait pas un seul papa. Le Gersois André Daguin est connu comme le "père inventeur" de ce morceau de viande de canard et surtout de sa façon de le préparer. Mais, un Landais, Robert Labeyrie, se revendique lui aussi comme l'inventeur du magret, rapporte le quotidien Sud-Ouest.

"À l'origine, les oies et les canards se gavaient seulement deux mois par an, en novembre et en décembre, raconte-t-il. C'est moi qui ai milité, au début des années 60, pour que ce soit toute l'année. Du coup, je me suis retrouvé avec des montagnes de viandes à écouler. Le confit de canard était surtout apprécié dans les Landes, le Gers ou en Dordogne mais très peu à Paris. Et j'ai eu l'idée de lancer le magret afin d'écouler les stocks…, raconte Robert Labeyrie au quotidien régional. Si vous dites qu'André Daguin est l'inventeur du magret, ça ne me gêne pas, reprend Robert Labeyrie. Il l'a été dans son restaurant. Moi, je l'ai inventé au niveau mondial !", lance le Landais.

Robert Labeyrie aurait en effet ouvert plusieurs magasins commercialisant le célèbre morceau de viande dans tout l'Hexagone. "J'estime qu'on a inventé quelque chose lorsqu'on l'a vendu à des millions d'exemplaires", livre le Gascon qui s'est lancé en 1946 dans la production de foie gras. "André Daguin n'en vendait que cinq ou dix par jour dans son établissement. Moi, je l'ai commercialisé jusqu'au Japon, où les Nippons en étaient très friands", termine le Landais.

André Daguin, lui, est plus souple : "le tout est de s'entendre sur les mots, explique-t-il au quotidien régional. Robert Labeyrie a pris une part importante dans la propagation du magret de canard, mais chacun son métier. C'est un commerçant avisé avec qui j'ai d'ailleurs beaucoup travaillé. Il a été un grand artisan de la diffusion du magret. Mais il n'a rien inventé."

En 2011, le magret de canard a détrôné la blanquette de veau et le couscous en s'emparant de la première place du plat préféré des Français, selon une étude Sofres.