"Ma tante" fait un cadeau à ses clients

  • A
  • A
"Ma tante" fait un cadeau à ses clients
Le Crédit municipal de Paris a gagné 30% de clients en plus en un an, surtout des femmes.@ MAXPPP
Partagez sur :

Le Crédit municipal de Paris a offert leurs prêts sur gages à 4.000 de ses clients.

Pour son 375ème anniversaire, le Crédit municipal de Paris, surnommé "Ma tante", a décidé de faire un cadeau à ses clients : 4.000 personnes vont se voir rembourser leurs prêts sur gages. Car grâce aux bénéfices réalisés en 2011, cette banque pas comme les autres va rembourser les prêts les plus modestes, ne dépassant par les 150 euros.

Line, une jeune mère de famille rencontrée par Europe 1, a ainsi pu récupérer ses bijoux mis en gages au mois de mai. Le Crédit municipal lui a offert 120 euros et elle n’aura donc pas à mettre quelques pièces de côté chaque mois pour récupérer ses bagues et ses boucles d’oreille. "Ça m’a fait plaisir, j’ai tout récupéré", se réjouit-elle. En mai, elle avait "besoin d’une petite somme". "C’est vrai que ça a mis du beurre dans les épinards !".

30% de clients en plus en un an

Pour son directeur, Bernard Candiard, le Crédit municipal peut fonctionner comme un service d’urgence en cas de coup dur. Les clients "peuvent être des étudiants, des personnes âgées qui ont à faire face à une facture ou dont la chaudière tombe en panne", explique-t-il. Or, "lorsqu’ils sont en CDD, en intérim ou au chômage", ils n’ont pas beaucoup de solutions alternatives.

Signe d’une précarité grandissante, l’institution plusieurs fois centenaire a engrangé 30% de clients en plus en un an, surtout des femmes. Bien souvent, comme dans le cas de Line, ce sont des bijoux qui sont mis en gage. L’opération prend quelques minutes : un agent estime l’objet et le client n’a plus qu’à repartir avec l’argent. Chez "Ma tante", le crédit commence à 30 euros.

Il faut ensuite rembourser. Mais depuis l’année dernière, le Crédit municipal a noté que ses clients mettaient deux fois plus de temps à s’acquitter de leur dette.