Lyon : pas d'euthanasie pour les éléphantes

  • A
  • A
Lyon : pas d'euthanasie pour les éléphantes
@ STRINGER Mexico / Reuters
Partagez sur :

La décision préfectorale visant les deux pachydermes tuberculeuses est suspendue.

La décision préfectorale d'euthanasier deux éléphantes tuberculeuses confiées par le cirque Pinder au zoo de Lyon est suspendue, a annoncé lundi la préfecture du Rhône, après le tollé suscité par l'annonce de leur abattage. L'arrêté préfectoral émis dans la nuit de dimanche à lundi, "considérant la demande du ministère de l'Agriculture", ordonne la suspension de l'arrêté précédent demandant l'abattage des deux animaux avant le 20 décembre.

La préfecture du Rhône avait évoqué dans ce précédent arrêté du 11 décembre "les risques graves que l'infection dépistée (...) fait peser sur la santé des personnes évoluant dans l'environnement proche des animaux". Gilbert Edelstein, directeur du cirque Pinder, qui avait confié les deux éléphantes au Parc de la Tête d'Or de Lyon, s'oppose à leur euthanasie et demande à ce qu'on "soigne" et lui "rende" les animaux. Une pétition diffusée sur internet pour "sauver Baby et Népal", les deux éléphantes, avait rassemblé plus de 11.000 signatures lundi