Lunettes : l'Assemblée vote des prix réduits

  • A
  • A
Partagez sur :

L'Assemblée nationale a voté vendredi une mesure visant à limiter les tarifs de l'optique pour des Français aux revenus modestes bénéficiant de l'aide au paiement d'une complémentaire santé. Pour "agir directement sur les prix pratiqués" par les opticiens, le gouvernement a prévu d'étendre aux bénéficiaires de l'aide au paiement d'une assurance complémentaire de santé (ACS), dont les ressources sont inférieures au seuil de pauvreté, le dispositif d'encadrement des tarifs optiques, actuellement réservé aux bénéficiaires de la couverture maladie universelle (CMU) complémentaire. Une négociation entre la Caisse nationale d'assurance maladie, les opticiens et les représentants des complémentaires santé (mutuelles, assurances, institutions de prévoyance) devra fixer les tarifs maximum applicables pour les prestations optiques délivrées aux bénéficiaires de la mesure. La ministre de la Santé Marisol Touraine a prévenu que "si cette négociation ne devait pas aboutir, le gouvernement prendrait ses responsabilités".

> A lire : La Sécu va-t-elle arrêter de rembourser les lunettes ?