Lourdes s’ouvre aux handicapés

  • A
  • A
Lourdes s’ouvre aux handicapés
@ MAXPPP
Partagez sur :

Des travaux vont être engagés pour adapter les Sanctuaires aux normes.

Les Sanctuaires de Lourdes, où se pressent chaque année de nombreux malades, vont prochainement engager des travaux pour se mettre en conformité avec la loi sur les handicapés.

Pour la plupart, les bâtiments datent du début du 20e siècle. Il s’agit d’adoucir les pentes, d’installer des ascenseurs. Une nécessité dans cette cité qui accueille chaque année plusieurs milliers de personnes handicapées. Sur les 825.000 personnes ayant participé en 2010 à des pèlerinages organisés, environ 60.000 étaient signalées comme malades ou handicapées.

"Pas aux normes"

"Lourdes accueille de nombreux pèlerins porteurs de handicap depuis de nombreuses années. Il y a toujours eu le souci de la personne handicapée mais toujours avec la problématique d’une personne accompagnée sur le site", explique à Europe 1 Thierry Castillo, directeur des sanctuaires. "C’est vrai que les normes de l’accessibilité sont apparues très récemment. L’histoire a fait que même si des efforts ont été faits dans ce sens, ça ne répondait pas totalement aux normes", concède encore le directeur.

"Des problèmes de flux"

Actuellement, les handicapés ne peuvent pas être autonomes à Lourdes. Ils sont notamment aidés par les hospitaliers. Parmi eux, Yves, qui conduit les malades sur les sanctuaires, à l’aide d’une petite charriote typique de la ville. "Au printemps, ça ne pose pas trop de problèmes. Par contre, l’été, il y a beaucoup de monde. Il y a surement des problèmes de flux à améliorer", estime-t-il.

Une première enveloppe de quatre millions d’euros a été débloquée pour les opérations les plus urgentes. Les travaux doivent s’échelonner jusqu’en 2015.