Loiseau/Suicide : le Michelin mis en cause

  • A
  • A
Loiseau/Suicide : le Michelin mis en cause
@ Reuters
Partagez sur :

L'Express pointe le rôle du célèbre guide gastronomique dans la mort du chef. Sa fille conteste.

Le chef Bernard Loiseau, qui s'est suicidé en 2003, avait reçu un avertissement de la part du guide Michelin, menaçant ses trois étoiles quelques mois avant son geste fatal, selon des documents confidentiels publiés mercredi par L'Express. "Tout n'a pas été dit sur le rôle joué par le guide Michelin dans cette affaire qui a probablement pesé lourd dans ce suicide spectaculaire", écrit L'Express qui fustige "les coulisses parfois cruelles de la haute cuisine française".

Le guide Michelin estime "qu'il n'y a pas d'affaire Loiseau". "La liste des trois étoiles a été publiée quinze jours avant la mort de Bernard Loiseau. Il savait qu'il gardait ses étoiles", a assuré Claire Dorland-Clauzel, directrice de la communication des cartes et guides Michelin. L'Express publie deux documents exclusifs, le compte-rendu confidentiel d'un entretien que Bernard Loiseau a eu le 6 novembre 2002, quatre mois avant son suicide, avec le directeur du Guide Michelin de l'époque, Derek Brown, et une réponse adressée deux jours après par l'épouse du chef étoilé, Dominique Loiseau. Lors de cet entretien, le patron du guide rouge avertissait Bernard Loiseau de l'"irrégularité" et du "manque d'âme" de sa cuisine. Le document précise que Bernard Loiseau en a été "choqué".

La version du magazine a été vivement contesté mercredi par la fille de Bernard Loiseau.

Bérangère Loiseau a ainsi estimé sur son compte Twitter que L'Express cherche à "buzzer avec des révélations qui n'en sont pas", arguant qu'on utilisait le décès du chef "dans un règlement de compte contre le Michelin".