Liliane Bettencourt, une femme "en paix"

  • A
  • A
Liliane Bettencourt, une femme "en paix"
La milliardaire a récupéré l'ïle d'Arros mais elle pourrait s'en séparer.
Partagez sur :

L'héritière de L'Oréal évoque dans une interview sa famille retrouvée et la cession de l'île d'Arros.

Après une année 2010 très agitée, la milliardaire Liliane Bettencourt est une femme "en paix". Dans un entretien au Figaro, l'héritière de L'Oréal se réjouit de l'abandon des poursuites contre le photographe François-Marie Banier et des retrouvailles avec sa fille Françoise Bettencourt-Meyers.

L'arrêt des poursuites pour abus de faiblesse contre le photographe François-Marie Banier est une "libération" et une "grande joie" pour la milliardaire. "Il fallait batailler pour faire la paix", ajoute-t-elle. Quant à sa fille, avec qui elle a passé des accords en décembre dernier, la relation semble apaisée. "Nous nous voyons souvent" dit Liliane Bettencourt. "Nous avons des caractères très différents mais ce n'est pas sans intérêt".

Liliane Bettencourt ne précise pas au Figaro si les 300 millions que va recevoir sa fille Françoise en réduction de capital par la vente de titres Thétys, la société holding qui porte la participation familiale dans L'Oréal, fait partie de l'accord passé en décembre.

L'île d'Arros récupérée

La deuxième femme la plus riche du monde, selon Forbes, déclare aussi avoir récupéré la propriété de l'île d'Arros. Même si elle laisse entendre qu'elle pourrait par la suite s'en séparer en raison de son accès difficile. "Cela ne me fera pas tourner de l'oeil si je dois m'en séparer", s'exclame-t-elle.

Elle explique aussi comment elle a réorganisé la gestion de ses biens. Elle a désigné l'avocat Pascal Wilhelm, en qui elle a toute confiance, comme "protecteur aux biens" pour réorganiser la gestion de sa fortune. "Il est le représentant de Liliane Bettencourt pour tous les actes qui concernent son patrimoine, il l'assiste dans toutes ses décisions", précise Le Figaro.

Enfin la milliardaire souhaite continuer à s'impliquer dans le groupe L'Oréal et y poursuivre son mandat d'administrateur. Elle confirme qu'elle n'a aucune intention de vendre ses parts de L'Oréal à Nestlé.

Une collection d'oeuvres d'art

Interrogée sur ses projets concernant ses oeuvres d'art, Liliane Bettencourt répond: "Je prépare un livre sur la collection commencée par mon père et je souhaite également que ma collection soit visible par tous, donc je réfléchis à différents projets". Selon quotidien, elle envisage de faire une donation à un musée ou de créer une fondation ad hoc, la décision n'est pas encore prise.