Liliane Bettencourt est "instrumentalisée"

  • A
  • A
Liliane Bettencourt est "instrumentalisée"
La guerre des mots reprend de plus belle entre la mère et la fille Bettencourt.
Partagez sur :

La guerre des mots reprend de plus belle entre la mère et la fille Bettencourt.

Françoise "dérangée", Liliane "instrumentalisée"... Rien ne va plus entre la mère et la fille Bettencourt, qui se sont échangé des amabilités par voie de presse dimanche. Après l'entretien accordé par la milliardaire au JDD, sa fille réagit en estimant que l'héritière de l'Oréal est "en situation de vulnérabilité".

Pas de "guerre" contre Liliane Bettencourt

Dans un communiqué, Françoise Bettencourt-Meyers et de ses deux fils rappellent "qu'ils n'ont engagé aucune 'guerre' contre Liliane Bettencourt" mais qu'ils ont "seulement porté à la connaissance de la juge des tutelles des dérives commises par l'entourage [de la milliardaire]". Cette démarche ne vise qu'à "protéger leur mère et grand-mère contre tout abus", assurent-ils.

Selon eux, c'est justement cet "entourage" qui aurait convaincu Liliane Bettencourt que la requête déposée mardi devant le juge des tutelles de Courbevoie "n’était dirigée que contre elle-même". "Comme toute autre famille, ils considèrent qu’ils ont le devoir de protéger l’un des membres de celle-ci lorsqu’il est dans une situation de grande vulnérabilité", ajoutent Françoise Bettencourt-Meyers et ses enfants.

"Choqués" par les propos de leur grand-mère

Ils se disent "profondément choqués et affectés par les déclarations de leur mère et grand-mère", tenus dans le JDD. L'héritière de l'Oréal invitait notamment sa fille à consulter "un psy". "Peut-être serait-elle plus heureuse", estimait ainsi Liliane Bettencourt.