Ligonnès : une marche blanche à Nantes

  • A
  • A
Ligonnès : une marche blanche à Nantes
Un an après les meurtres inexpliqués d'Agnès Dupont de Ligonnès et ses enfants, un hommage était organisé à Nantes.@ MAXPPP
Partagez sur :

Un an après les meurtres inexpliqués d'Agnès et ses enfants, un hommage était organisé à Nantes.

Une soixantaine de personnes ont pris part samedi à Nantes à une marche silencieuse en mémoire d'Agnès Dupont de Ligonnès et de ses quatre enfants, assassinés il y a un an. Xavier Dupont de Ligonnès, le père de famille et principal et seul suspect de cette tuerie, demeure introuvable.

"On est toujours dans l'ignorance de ce qui s'est passé"

Mylène, une amie d'Arthur, l'un des enfants Dupont de Ligonnès, a eu l'idée de cette marche en mémoire des cinq victimes. Une marche du souvenir pour ne pas oublier Agnès et ses enfants mais aussi pour que les enquêteurs et la justice continuent à travailler sur le dossier. "Un an après, on est toujours dans l'ignorance de ce qui s'est passé. On veut rappeler à la police qu'on attend des réponses, qu'il ne faut pas lâcher l'affaire", a déclaré Mylène au début de la marche.

En tête de la marche se trouvait l'un des frères de la mère de famille, Guillaume Hodanger, aux côtés des amis des enfants Ligonnès - Arthur, Thomas, Anne et Benoît - dont beaucoup tenaient des fleurs blanches à la main. Le cortège, réuni près de la préfecture de Loire-Atlantique s'est mis en marche en direction de la maison familiale, en silence. Arrivés devant la porte blanche du 55 Boulevard Schuman, recouverte de coeurs roses, ils se sont recueillis pendant que, tour à tour, ils déposaient leur fleurs sur les marches du perron.

Une messe à Paris jeudi

Outre cette marche, une messe en mémoire d'Agnès et de ses quatre enfants doit être célébrée jeudi prochain à Paris à l'Eglise de la Sainte Trinité, dans le 9ème arrondissement.