Licenciée parce qu’elle a divorcé

  • A
  • A
Licenciée parce qu’elle a divorcé
@ MAXPPP
Partagez sur :

Une conductrice de bus s’est vu licencier en raison du conflit qui l’opposait à son ex-mari.

Cette conductrice de bus n'aurait jamais pensé que le divorce pouvait être un motif de licenciement. Et pourtant, c’est ce qui a motivé son entreprise à lui envoyer le 21 juin dernier, cinq semaines avant sa titularisation en CDI, une lettre dans laquelle il est écrit noir sur blanc : "Vous êtes en instance de séparation avec votre conjoint, également salarié de l’entreprise. Cette situation, qui relève normalement de votre vie privée, a fait l’objet d’une situation conflictuelle jusque dans l’entreprise [… ] et provoqué des rumeurs, des commérages et une ambiance peu propice à une collaboration harmonieuse".

Dominique Baudequin a donc été licenciée mais pas son ex mari qui peut donc rester dans l'entreprise. Il écope simplement d'un avertissement. Pour cette habitante de Mâcon, dans la Saône-et-Loire, c'est une décision injuste. "Rien ne m’est reproché sur le plan professionnel. Et pour cause : j’ai toujours fait mon travail avec le plus grand professionnalisme", explique-t-elle à Libération.

Pour sa défense, l'entreprise CarPostal explique que la conductrice se donnait en spectacle devant les clients et réglait ses comptes avec d'autres conducteurs. Mais tous ces arguments ne tiennent pas pour l'avocat de Dominique. "Les rumeurs" ou encore "l'ambiance peu propice à une collaboration harmonieuse" ne peuvent être des motifs de licenciement. La conductrice va attaquer l’entreprise pour discrimination et porter l'affaire devant les prud'hommes.