Libéré après un problème de fax : il y aura une enquête

  • A
  • A
Libéré après un problème de fax : il y aura une enquête
@ MAXPPP
Partagez sur :

POLÉMIQUE, SUITE - On ne peut "pas consentir à des risques de cette nature", a commenté Christiane Taubira.

La ministre de la Justice, Christiane Taubira, a annoncé vendredi à Bordeaux qu'elle donnerait son feu vert à une enquête sur le dysfonctionnement d'un fax au tribunal de Bobigny qui a entraîné la remise en liberté d'un meurtrier présumé, estimant qu'on ne peut "pas consentir à des risques de cette nature".

L'INFO - Libéré faute d'encre dans un fax : "c'est lamentable"

"Il faut que nous arrivions à comprendre ce dysfonctionnement, les conséquences sont lourdes", a estimé Christiane Taubira lors d'un déplacement à Bordeaux, précisant que ce fax était manifestement en panne depuis plusieurs semaines. Elle a indiqué que le premier président de la Cour d'appel de Paris avait souhaité une inspection et qu'elle donnerait son accord. "Nous ne pouvons pas consentir à des risques de cette nature", a-t-elle insisté.