LGV : le triton qui bloque tout

  • A
  • A
LGV : le triton qui bloque tout
@ MAXPPP
Partagez sur :

La découverte d'une nouvelle race de triton retarde l'avancée des travaux entre Tours et Bordeaux.

Le chantier de la future ligne LGV entre Tours et Bordeaux n'est pas de tout repos pour Vinci. Selon Le Figaro, les travaux ont été arrêtés pour raisons environnementales. Dans les Deux-Sèvres, l'administration chargée de la protection de la nature a fait arrêter le chantier quinze jours après la découverte d'une nouvelle race de triton. En Gironde, le chantier a été suspendu deux mois après la mise à jour sur le tracé d'une espèce protégée d'ail rose.

Ces retards ne sont pas sans conséquences sur l'emploi. "Cet été, nous avons recruté 400 chômeurs de longue durée alors que nous avions prévu d'en embaucher 600. Dans cette affaire, j'ai l'impression qu'on préfère les tritons aux chômeurs", raille Érik Leleu, DRH de Cosea, le groupement chargé des travaux. Pire, les nouveaux retards qui pourraient découler des demandes d'autorisation liées à l'environnement pour clouer le chantier pendant cinq mois, accompagné du "licenciement ou la mise au chômage technique de 1300 personnes"...