Les vols de colliers en or ont baissé de moitié à Paris

  • A
  • A
Les vols de colliers en or ont baissé de moitié à Paris
Les vols de colliers en or, qui augmente normalement avec les beaux jours, a chuté quasiment de moitié en juillet à Paris par rapport à l'année dernière@ Maxppp
Partagez sur :

BONNE NOUVELLE - Les services de police ont enregistré 122 vols en juillet dans la capitale, contre 235 lors du même mois l'année dernière.

C'est un type de délinquance ô combien traumatisant pour les victimes. Mais il est en baisse, en tout cas dans la capitale. Les vols de colliers en or, qui augmente normalement avec les beaux jours, a chuté quasiment de moitié en juillet à Paris par rapport à l'année dernière, a annoncé lundi la préfecture de police de Paris (PP). Un résultat obtenu grâce à la mobilisation de la police, tant sur les enquêtes (103 arrestations en un an) que sur la prévention auprès des habitants, assure la PP.

282 vols contre 526 dans l'agglo. Les services de police ont enregistré 122 vols en juillet dans la capitale, contre 235 lors du même mois l'année dernière, selon un communiqué de la PP. Cette baisse se confirme également dans l'ensemble de l'agglomération parisienne (qui regroupe Paris, le Val-de-Marne, la Seine-Saint-Denis et les Hauts-de-Seine), avec 282 faits en juillet contre 526 en juillet 2013. Sur les sept premiers mois de l'année, ces vols ont chuté d'un peu plus de 40% dans l'agglomération.

"Un travail d'enquête considérable". "Le phénomène a considérablement baissé. Cela correspond au résultat d'un travail de terrain, avec la multiplication des patrouilles sur la voie publique, et d'un travail de prévention auprès des personnes susceptibles d'être visées, des personnes plutôt de sexe féminin et âgées", explique au micro d'Europe 1  le commissaire Bernard Bobrowska, le directeur-adjoint de la sécurité. "Nous avons fait un travail d'enquête considérable, qui nous a permis d'analyser et de cartographier les lieux de commission des faits", poursuit-il.

Délinquance plutôt saisonnière favorisée par les beaux jours, lorsque les victimes dévoilent davantage leurs bijoux, les vols de colliers en or à l'arraché sont également liés à l'explosion du cours de l'or ces dernières années. En outre, le mauvais temps dans la capitale, entraînant une moindre exposition des colliers, explique peut-être aussi en petite partie la baisse au mois de juillet.