Les voisins de bureaux, des "amis" pour 30% des Français

  • A
  • A
Les voisins de bureaux, des "amis" pour 30% des Français
Photo d'illustration@ MAXPPP
Partagez sur :

Un tiers des Français considèrent leur collègue proche comme des amis, selon un sondage OpinionWay.

Les voisins de bureau sont perçus comme des amis par 30% des Français, même s'ils sont d'abord des collègues pour une majorité d'entre eux, selon un sondage Opnionway publié vendredi à l'occasion de la Fête des voisins.

On le connaît mieux que son voisin de palier. L'enquête réalisée pour Foncière des Régions révèle par ailleurs qu'une très large majorité des salariés de bureau interrogés (82%) déclarent mieux connaître leurs voisins de bureaux que leurs voisins de palier. Pour cette étude, 836 salariés de bureau ont été interrogés en ligne.

Plus fréquent chez les jeunes. Le phénomène est plus important encore chez les jeunes (42% des moins de 30 ans disent être également "ami" avec leurs voisins de bureaux), et les salariés travaillant en open space (38%). Environ deux tiers des salariés interrogés (64%) déclarent même qu'ils continueraient à voir leurs voisins de bureau actuels s'ils changeaient de bureau ou de travail. L'étude montre aussi que les sujets de conversation au bureau dépassent souvent le cadre professionnel. Si le premier sujet reste sans surprise "la vie au bureau et les potins" (cité par 44% des sondés), "les loisirs" (38%), "la famille" (28%), "les émissions de télévision" (27%) et "l'actualité" (23%) sont en bonne position, loin devant "l'amour" cité par 10% des sondés.

Les femmes sensibles aux rapports de "voisinage". Pour 42% des salariés interrogés, les relations qu'ils entretiennent avec leurs voisins de bureau influencent beaucoup leur bien-être au travail, révèle encore le sondage. Ce constat est plus fort chez les femmes, 48% d'entre elles estimant que les rapports qu'elles entretiennent avec leurs voisins de bureau influencent beaucoup leur bien-être au travail contre 34% pour les hommes. Il diminue également avec l'âge puisque près de dix points séparent les moins de 30 ans et les plus de 50 ans sur cette question.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

PACTE DE RESPONSABILITÉ - Les DRH n'y croient pas

EMPLOI A DOMICILE - Un secteur en crise

EMPLOI - Lyon et Toulouse, villes préférées des cadres

ARNAQUE - Un cabinet de recrutement escroque des milliers de chômeurs

ZOOM - Une personne sur deux confrontée à la religion au travail