Les ventes de médicaments dégringolent

  • A
  • A
Les ventes de médicaments dégringolent
En pharmacie, les ventes de médicaments sous ordonnance ont baissé de 1,5% avec 2,53 milliards de boîtes en 2012.@ MAXPPP
Partagez sur :

Des experts y voient la conséquence d'une "crise de confiance" dans le médicament.

Le volume des ventes de médicaments a baissé en 2012, tant pour les médicaments sous prescription que pour les médicaments en vente libre, selon les derniers chiffres du cabinet spécialisé Celtipharm, qui y voit notamment la conséquence d'une "crise de confiance" dans le médicament.

Les ventes de médicaments sous ordonnance, qui représentent l'essentiel des volumes, ont baissé de 1,5% avec 2,53 milliards de boîtes, a indiqué à l'AFP Jean-François Derré, directeur associé de Celtipharm. Le volume des ventes de médicaments hors prescription est également en repli, de 0,2% avec 530 millions de boîtes (en incluant les médicaments vendus en avance de prescription).

Cette baisse "n'est pas forcément une bonne nouvelle", estime M. Derré.    "Ce serait positif si c'était rationalisé", souligne-t-il. Mais "la plus importante des raisons, en dehors des mesures de contrôle de la prescription de l'assurance maladie, c'est surtout la perte de confiance du médicament", selon le responsable de Celtipharm. Les autres motifs de baisse de la consommation de médicaments sont liés pour un tiers à la diminution des prescriptions et pour les deux tiers à la baisse du panier moyen de l'ordonnance (liée notamment aux baisses de prix et à l'utilisation croissante des génériques), a précisé M. Derré.