Les vagues ont fait des dégâts sur le littoral

  • A
  • A
Les vagues ont fait des dégâts sur le littoral
@ MAXPPP
Partagez sur :

VIDÉO - En Bretagne et dans le Sud-Ouest, la mer s'est déchaînée dans la nuit de samedi à dimanche.

Les infos météo. Seules la Gironde, les Landes et les Pyrénées-Atlantiques restaient dimanche matin en alerte face aux risques de "vagues-submersion". "La vigilance orange a en revanche été levée pour le Finistère, les Côtes-d'Armor, le Morbihan, la Loire-Atlantique, la Vendée et la Charente-Maritime.

Des vagues puissantes. La mer s'est déchaînée sous l'effet conjugué d'une très forte houle, du vent et des grandes marées dans plusieurs départements de la façade atlantique. Les puissantes vagues ont endommagé le littoral et provoqué des dégâts matériels sur la pointe bretonne et la côte basque, sans toutefois faire de blessés. Toutefois, dimanche après-midi, la houle s'atténuant.

meteo france 930

© Capture

>>> Le point en Bretagne

"Un spectacle dantesque" sur l'île de Sein. Un sac d'une tonne de sable emporté "comme un fétu de paille", une gare maritime "défoncée", des paquets de mer "énormes": le maire de l'île de Sein, Jean-Pierre Kerloc'h, a décrit samedi soir un spectacle "dantesque" sur l'île, située au large de la pointe du Raz, où s'est abattue une très forte houle. "C'est la première fois que je vois une mer comme ça", assure l'élu.

La scène a été filmée par un habitant :







D'autres dégâts importants. Des vagues très fortes ont provoqué "des dégâts matériels assez importants", a indiqué la préfecture, dimanche matin. A Roscoff, où neuf baies vitrées d'une clinique avaient déjà cédé sous les vagues samedi soir, un hôtel a été endommagé dimanche lors de la grande marée du matin. Des baies vitrées ont explosé, et de l'eau de mer est entrée dans le bâtiment. Quelques dégâts ont  aussi été recensés sur la voirie et quelques maisons ont vu leurs fenêtres brisées sous la force des vagues. A Plouescat, une douzaine de personnes ont été évacuées préventivement. Dans les Côtes-d'Armor, une douzaine de maisons ont été inondées par des vagues passées au-dessus de digues, dans le secteur de Plestin-les-Grèves.

A Douarnenez, le complexe de thalassothérapie en front de mer, assailli par des vagues de sept mètres, a lui aussi été inondé. "Le sable et l'eau de mer ont envahi le bâtiment, qui avait été évacué, les sous-sols, la piscine", a décrit le maire de la ville Philippe Paul. Les baies vitrées du rez-de-chaussée ont explosé sous la force des vagues. Dans l'ouest des Côtes-d'Armor, une douzaine de maisons ont été inondées à Trédez, près de Lannion, dont l'une, proche de la plage, a été "endommagée par du sable et des galets au niveau de la toiture", a indiqué la préfecture.

>>> Le point dans le Sud-Ouest

Dans le Sud-Ouest, c'est la côte basque qui a été la plus touchée par les grandes marées de dimanche matin. A Biarritz, les vagues ont également brisé les baies vitrées d'un hôtel, tandis qu'à Saint-Jean-de-Luz, un complexe de thalassothérapie, évacué samedi soir par précaution, a essuyé dimanche matin de fortes vagues qui ont, là encore, brisé plusieurs vitres. A Bayonne, les eaux de l'Adour et de son affluent, la Nive, ont encore débordé, inondant plusieurs rues du "petit Bayonne", quartier central et historique de la ville.