Les TIG font leur entrée au lycée

  • A
  • A
Les TIG font leur entrée au lycée
@ MAXPPP
Partagez sur :

Avant toute exclusion définitive, les élèves seront sanctionnés par un travail d’intérêt général.

Dès la rentrée prochaine, le ministère de l'Education nationale va mettre en place une nouvelle sanction scolaire, le travail d'intérêt général (TIG). Une mesure disciplinaire calquée sur ce qui se fait en matière de justice des mineurs. L'exclusion définitive deviendra la sanction ultime quand toutes les autres mesures auront échoué.

Concrètement, pendant 20 heures au minimum, et avec l'accord des parents, le collégien ou le lycéen sanctionné sera invité à réfléchir ou à réaliser un stage dans une association ou au sein d’organismes ayant signé une convention avec le ministère.

Dans les établissements où l’on applique déjà le TIG, on souligne les bienfaits de cette sanction. Europe 1 a rencontré deux élèves, Alexandre et Baptiste. Les deux lycéens ont volé un écran plat dans leur établissement il y a quatre mois. Pour leur éviter une exclusion définitive à quelques jours du baccalauréat, le proviseur leur a proposé des travaux d’entretien et de jardinage.

"Les travaux d’intérêt général, c’est plus marquant", estime Baptiste. "On fait des tâches ingrates et quand on revient en cours, on est forcément plus motivés à faire des études".

"J’étais soulagé d’avoir cette sanction" :