Les taxis marseillais chassent les Vélocab'

  • A
  • A
Les taxis marseillais chassent les Vélocab'
@ MaxPPP
Partagez sur :

Les chauffeurs de taxi ont eu la tête d’un nouveau concurrent : le vélo taxi, pourtant peu menaçant et écolo.

A Marseille, fini les vélos taxis. On en voit pourtant dans beaucoup de grandes villes, mais ce ne sera plus le cas sur la Canebière. Les taxis à moteur ont eu leur peau, en faisant pression sur la mairie de Marseille.

Jonathan, âgé de 28 ans, a lancé sa société il y a moins de six mois. Il investit 30.000 euros pour acheter 8 vélos-taxis, aussi appelés "rickshaw". Mais il est difficile de se faire une place sur le marché marseillais, surtout avec les chauffeurs de taxis.

Ces derniers ont multiplié les menaces orales auprès des conducteurs de Vélocab’, avant de se tourner directement vers la mairie, pour finalement avoir la peau de ces nouveaux venus. Les explications du malheureux chef d’entreprise et du président de l'intersyndicale des taxi, Charles Gilardenghi.