Les taxis libres d'aller à Roissy

  • A
  • A
Les taxis libres d'aller à Roissy
@ Maxppp
Partagez sur :

Leurs trajets vers l'aéroport de Charles-de-Gaulle ne sont plus limités à deux par jour.

Les taxis parisiens sont de nouveau libres de se rendre à leur guise à Roissy. L'arrêté préfectoral qui limitait à deux par jour leurs voyages à l'aéroport de Charles-de-Gaulle a été annulé récemment par le tribunal administratif de Paris, à leur grande satisfaction.

Toutefois, la préfecture de police de Paris, à l'origine de l'arrêté, a fait appel de cette décision.

Lutte contre la pénurie de taxis

C'est le 28 mai 2010 que cet arrêté avait été pris conjointement par le préfet de police de Paris et le préfet de Seine-Saint-Denis. L'objectif : fluidifier le trafic des taxis, désengorger la plateforme aéroportuaire et lutter contre la pénurie de taxis dans la capitale.

Les taxis avaient en effet tendance à favoriser les trajets vers Roissy, plus intéressants financièrement, au détriment des rues parisiennes.

Une grève sans effets

Cet arrêté avait provoqué la grogne des taxis parisiens, qui avaient même entamé une grève en juillet 2010, sans succès.

Deux chauffeurs de taxi, Danielle Weber et Michel Soares, avaient alors saisi le tribunal administratif pour obtenir l'annulation de l'arrêté.

Danielle Weber confiante

Dans son jugement en date du 20 janvier 2012, le tribunal administratif leur a donné raison, estimant que les préfets n'établissaient "ni l'existence du déséquilibre sur lequel il se fonde pour limiter la rotation des taxis à l'aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle, ni l'adéquation de la mesure adoptée pour remédier à ce prétendu déséquilibre".

Danielle Weber s'est réjouie de cette décision, se montrant confiante malgré l'appel déposé par la préfecture de Paris. "Il n'y a aucune raison que la décision du tribunal administratif soit invalidée", a-t-elle déclaré. "Je pense qu'on va obtenir gain de cause".