Les smartphones pour une santé moins chère

  • A
  • A
Les smartphones pour une santé moins chère
Les smartphones pourraient permettre de faire 11,5 milliards d'économie au budget de la santé.@ Reuters
Partagez sur :

Gérer sa santé via son smartphone : une solution préconisée par une étude et une économie de 11,5 milliards d’euros pour la France.

Rappeler aux patients leurs rendez-vous médicaux, leurs prises de médicaments ou la gestion de leur diabète, c’est peut-être ce que permettront les smartphones dans quelques années. Une chose est sûre, cela ferait faire de grosses économies au budget de la santé. La prévention, la surveillance et la transmission de données directement grâce aux terminaux téléphoniques par exemple économiserait un temps précieux au personnel médical dans les hôpitaux.

L’étude publiée ce dimanche par le cabinet d’audit PriceWaterhouse (PWC) estime à environ 11,5 milliards d’euros l’économie que la France pourrait faire par an si elle adoptait ces méthodes. “L’utilisation des solutions mobiles (la m-santé) contribuerait à une gestion optimisée des maladies chroniques et des conséquences liées au vieillissement de la population”, explique l’étude.

Un PIB boosté. En plus d’une économie de gestion, le recours à la m-santé soutiendrait l’activité du pays. Des arrêts de travail et des retraites anticipées évitées donnerait un coup de fouet au PIB de la France, de l’ordre de 13 milliards d’euros.

Les mêmes solutions sont préconisées à l’échelle européenne. Elles permettraient l’économie de 99 milliards d’euros et ajouteraient 93 milliards d’euros au PIB des pays de l’Union.

Des mesures incitatives. Pour atteindre l’objectif, l’étude de PWC invite les états membres à “lever de nombreux freins d’ordre réglementaires, économiques, structurels et technologiques”. Selon le cabinet d’audit, il faudrait également créer “des mécanisme de remboursement innovant (...) qui encouragent les patients et les fournisseurs de dispositifs médicaux à adopter des solutions mobiles”.