Les seniors ne se privent pas de sexe

  • A
  • A
Les seniors ne se privent pas de sexe
@ MAXPPP
Partagez sur :

La sexualité chez les plus de 50 ans est de plus en plus décomplexée. Décryptage d’Europe 1.fr.

Il n’y a pas d’âge pour aimer. Cet adage se vérifie au Salon des séniors qui se déroule actuellement Porte de Versailles à Paris. Parmi les six thématiques affichées : la vie affective et la sexualité. Des thèmes abordés sans gènes et porteurs.

Aujourd’hui, un quinquagénaire sur cinq divorce. Et la moitié des femmes, âgées de plus de 65 ans, vit seule. Ce qui explique un changement de mentalité. Dans la boîte de nuit parisienne Le Memphis, par exemple, des après-midis seniors sont organisées avec au programme du musette ou du disco.

Les seniors qui viennent y danser cherchent l’amour ou l’aventure. "Faire des rencontres, c’est facile", a assuré au micro d’Europe 1 l’une des fêtardes. Mais, a-t-elle rapidement ajouté, " le sexe, pour le sexe, ce n’est pas drôle !". Et la discothèque ne désempli pas.

Pour beaucoup, comme l’explique Hervé Sauzé, le directeur de l'institut français des seniors et l’organisateur du Salon, rencontré par Europe 1, les plus de 50 ans "savent ce qu’ils veulent ou ce qu’ils ne veulent pas".

"C’est un moment où on fait le bilan de vie" :

Les rencontres, les seniors ne les font pas qu’en discothèque. La dernière nouveauté à la mode, ce sont les tours opérateurs spécialisés en plus de 50 ans. Et ils se mettent à organiser des voyages pour célibataires. "Le plaisir n'a pas d'âge", annoncent certains.

Pour les plus de 50 ans qui souhaitent du sexe juste pour le sexe, Europe 1 a découvert un site de rencontres qui propose des rendez-vous d’un soir. Plus d'un million de personnes y ont adhéré en France ; et un sur 10 a plus de 55 ans. Selon des chercheurs anglais, entre 75 et 85 ans, 40% des hommes et 17% des femmes continuent de faire l’amour. De quoi augurer de jolis jours pour nos vieux jours.