Les SDF ont pu avoir un toit lundi soir

  • A
  • A
Les SDF ont pu avoir un toit lundi soir
@ Max ppp
Partagez sur :

A Paris, le Samu social a fourni un hébergement aux 20.000 personnes qui en ont fait la demande.

L'info. Toutes les demandes d'hébergement de familles sans abri à Paris ont été satisfaites pour le 24 décembre.  Alors que 300 à 400 demandes n'étaient pas pourvues en septembre, le Samu social a trouvé une solution pour toutes les familles qui ont appelé au 115, le numéro d'urgence pour les SDF. Le Samu social fait face en moyenne à 1.200 appels chaque soir, des demandes montées jusqu'à 1.700 en septembre.

Pourquoi ? Le Samu social peut s'appuyer sur "l'ouverture de nouveaux centres d'hébergement d'urgence pour les familles", se félicite Eric Molinié, président du Samu social, interrogé lundi sur Europe 1. De plus, "la crise étant là, on trouve des places en hôtel qu'on ne trouvait pas auparavant." Plus de 20.000 personnes (soit plus de 6.200 familles) sont actuellement hébergées à l'hôtel par le Samu social de Paris, contre 16.000 il y a un an. Par ailleurs, le climat plus doux pourrait aussi expliquer qu'"il y [ait] un peu moins de demandes d'hébergements", souligne Eric Molinié.

Qui sont ces familles ? "Ce sont à la fois des travailleurs pauvres, ces femmes pauvres avec enfants qui n'ont pas les moyens  de se loger à Paris, précise le président du Samu social. "Ce sont aussi des femmes qui sont battues chez elle et qui sont obligées de quitter le domicile conjugale avec leurs enfants et qui se retrouvent à la rue."

>> LIRE AUSSI : Au 115, les familles appellent à l'aide

Des petits cadeaux. En cette période de fête familiale, "particulièrement douloureuse et sensible", le Samu social a prévu des cadeaux, ajoute Eric Molinié : "un peu de chocolat, mais surtout des chaussettes, des bonnets, un duvet… bref, des choses toutes simples qui montrent qu'on pense à eux."