Les sages-femmes veulent rester "optimistes"

  • A
  • A
Les sages-femmes veulent rester "optimistes"
Partagez sur :

VOTRE CHOIX D’ACTU DU 7 NOVEMBRE - Les sages-femmes, en grève depuis le 16 octobre, manifestent jeudi à Paris.

Chaque jour avec "Votre choix d’actu", Europe 1 vous propose de définir un thème qui sera approfondi dans Europe midi – Votre Journal animé par Wendy Bouchard.

Dès 9h, rendez-vous sur la page d’accueil d’Europe1.fr pour voter. Vous pouvez le retrouver sur www.europe1.fr/Info/Votrechoixdactu

>>>Jeudi 7 novembre, vous avez été 80% à faire "Votre choix d’actu"  sur la colère des sages-femmes. L’une de leurs représentantes, Sophie Guillaume, présidente du collège nationale des sages-femmes explique qu’elle a bon espoir d’être entendue par Marisol Touraine, Ministre de la Santé.

Alors qu’elles réalisent 70% des accouchements à l’hôpital, leur statut n’est pas reconnu, elles n’existent d’ailleurs pas pour la sécurité sociale.

Cependant, Sophie Guillaume relativise : "Nous sommes des gens optimistes". Jugeant leurs revendications "légitimes", elle estime qu’il serait incompréhensible que Marisol Touraine ne les entende pas. Cela représenterait des "économies de santé" à moyen terme. Elle a également souligné que ce changement de statut ne "coûterait rien" à l’Etat.

 

EXTRAIT - Les sages-femmes optimistespar Europe1fr