Les radars rapportent gros mais...

  • A
  • A
Les radars rapportent gros mais...
@ MAXPPP
Partagez sur :

INFOGRAPHIE - Les radars rapporteront 580 millions d'euros à l'Etat en 2013, mais coûtent pas mal d'argent.

Combien rapporte les radars chaque année ? L'information se trouve dans un rapport annexé au projet de loi des finances pour 2014. Selon ce document relatif au financement du "contrôle de la circulation et du stationnement routier", rapporteront 580 millions d'euros en 2013, révèle Le Parisien. Un investissement lucratif puisque les contrôleurs automatiques de vitesse ont coûté 220 millions d'euros en 2013. Europe 1 fait le point sur les coûts et les bénéfices des radars, qui fêtent leurs dix ans cette année.

Combien ça rapporte ? Si l'on cumule ce que doit rapporter l'ensemble des infractions au Code de la route en 2013, la somme s'élève à 800 millions d'euros. En d'autres termes, radars, franchissements de feux tricolores ou encore passages à niveau, devraient rapporter 6,4% de plus qu'en 2012.

>> A lire - Les radars fixes ont flashé plus de 21 millions de fois en 2012

Des recettes qui devraient augmenter de 70 millions d'euros en 2014. En cause : le déploiement de nouveaux radars et la pénalisation des infractions commises par les automobilistes étrangers. La France a en effet passé un accord avec ses voisins européens, comme les Pays-Bas, afin de récupérer l'argent lié aux infractions des ressortissants étrangers.

radars signalisation

© MaxPPP

Combien ça coûte ? Le coût des radars atteint 220 millions en 2013. Et, contrairement aux recettes, il devrait rester stable en 2014. Les actes de vandalisme constituent l'une des dépenses les plus conséquentes. 24,3 millions d'euros sont en effet dépensés pour réparer les radars dégradés, soit 8.000 euros de frais de réparation en moyenne pour chaque radar vandalisé. Sachant qu'un radar rapporte en moyenne 138.000 euros par an. La maintenance classique coûte, quant à elle, 45,5 millions d'euros en moyenne.

Et dans le détail ? Le coût des radars mobiles - qui représentent 907 véhicules ainsi que la location longue durée de 250 véhicules déployés dans toute la France  - s'élève à 1,7 million d'euros. Sur les 94 millions d'euros  de dépenses pour le traitement des amendes, 4,2 millions sont consacrés à la facture télécom pour l'envoi des infractions et des photos au centre national de traitement. Par ailleurs, l'installation de radars pédagogiques, indiquant la vitesse des automobilistes, coûtera près de 3,23 millions d'euros. Enfin, les radars "vitesse moyenne" qui doivent être déployés sur 45 sites, coûteront 360.000 euros. Autant de dépenses largement compensées par les recettes des radars qui rapportent à eux seuls 580 millions d'euros en moyenne par an. Des recettes qui ont permis à la France de s'offrir 4.200 radars supplémentaires pour 2014, soit un coût de 49,2 millions d'euros.