Les propriétaires de la Main d'Or veulent expulser Dieudonné

  • A
  • A
Les propriétaires de la Main d'Or veulent expulser Dieudonné
@ MAXPPP
Partagez sur :

THÉÂTRE - Se présentant comme "très sionistes", ils étudient les différents recours juridiques pour mettre fin à son bail.

Le prochain spectacle parisien de Dieudonné pourrait bien ne pas avoir lieu. L'humoriste risque en effet d'être délogé du théâtre de la Main d'or. Les propriétaires du lieu assurent qu'ils n'étaient pas au courant des dérapages antisémites de l'humoriste. Depuis la médiatisation de ses frasques, Georges Melka et Gabriel Lévy se sont donc fixés comme objectif de l'expulser dès que possible.

Les propriétaires "écœurés". C'est le paparazzi Jean-Claude Elfassi, très remonté contre Dieudonné, qui a retrouvé les propriétaires "juifs" du théâtre où se rassemble toute la Dieudosphère depuis 1999. Les propriétaires ont alors fait part au photographe de leur intention de déloger l'humoriste. Une information confirmée par Europe 1, qui a pu rencontrer Georges Melka et Gabriel Lévy.

Ces derniers se disent "écœurés". Se présentant eux-mêmes comme "très sionistes", ils sont en effet pleinement dans la cible des spectacles de Dieudonné qui s'en prend très régulièrement aux juifs dans ses spectacles. Et le fait que les fidèles de l'humoriste se regroupent dans leur théâtre ne les fait pas du tout rire. Ils affirment d'ailleurs qu'ils ne savaient même que leur locataire était Dieudonné.

Connaissaient-ils les positions de Dieudonné ? Quand on leur demande comment ils ont pu ne pas connaitre l'identité de leur locataire, ils mettent en avant leur statut d'homme d'affaires. Les deux quadragénaires expliquent ainsi qu'ils ne peuvent pas surveiller la totalité de leurs activités. Ils précisent d'ailleurs que la gestion du théâtre avait été confiée à un associé et un avocat. D'autres sources se montrent plus mesurées et avancent que les deux propriétaires savaient, mais qu'ils se sont faits discrets, de peur de se voir reprocher de faire la promotion de Dieudonné.

>> A lire - Le spectacle de Dieudonné interdit dans plusieurs villes

03.01 Dieudonné 930620

Trouver des failles juridiques pour le déloger. Toujours est-il que depuis que la polémique prend de l'ampleur les propriétaires ont clairement changé d'avis. Ils se sont en effet regroupés mardi pour se pencher sur l'expulsion de Dieudonné, dont le bail court jusqu'en 2019. La piste la plus probable repose sur les failles dans le statut juridique de la société de production de l'humoriste. La société de Dieudonné, dont le nom figure sur le contrat de bail, a en effet été dissoute par l'humoriste il y a quelques années.

Contacté par Libération, l'un des avocats de Dieudonné, Sanjay Mirabeau, assure que Dieudonné ne s'opposera pas à la rupture de son contrat de bail, si elle se fait dans les règles. "Si on lui dit de partir dans les règles, il le fera", a-t-il réagi.

sur le même sujet, sujet,

REBONDISSEMENT - 400.000 euros envoyés au Cameroun ?

TOUR D'HORIZON - La valse hésitation des maires

L'ESSENTIEL - Le spectacle interdit dans plusieurs villes