Les pneus, cauchemar des garagistes

  • A
  • A
Les pneus, cauchemar des garagistes
@ MAXPPP
Partagez sur :

EXCLU - Les pneus usagés s’amoncellent dans les garages, faute de financement.

Des tas de pneus usagés du sol au plafond, c’est le calvaire que vivent des centaines de garagistes depuis quelques mois. En tout, 10.000 tonnes bons à recylcer s’entassent chez les professionnels qui craignent un incendie, le caoutchouc prenant feu rapidement.

La peur se mêle à la colère :

Une accumulation qui n’est pas de leur bon vouloir. A l’origine du problème, le financement de la principale entreprise chargée de collecter les pneus, et de les recycler. Aliapur a effectivement atteint ses quotas et ne veut pas aller au-delà, pour cause de moyens financiers.

La raison ? Ses fonds subviennent de l’écotaxe - à hauteur de 1,50 euro par pneu vendu -, une taxe que tous les consommateurs ne paient pas systématiquement, notamment s’ils achètent leurs pneus via le web.

230 millions de pneus en trop

Aujourd’hui, l’entreprise n’a plus moyen de faire face au nombre de pneus qui attendent leur tour. "Depuis 2005, nous avons collecté en plus 230 millions de pneus au-delà de nos obligations. A un moment donné on ne peut pas faire plus que nos moyens nous le permettent", assure Stéphane Petitrenaud, responsable juridique d’Aliapur.

Les garagistes demandent aux pouvoirs publics une solution rapide, faute de quoi, préviennent-ils, ils iront brûler les pneus devant les préfectures.