Les PC offerts au lycée, ils les revendent

  • A
  • A
Les PC offerts au lycée, ils les revendent
Les mise en vente de PC portable Dell Vostro V130 se multiplie sur le web.@ MaxPPP
Partagez sur :

Sur le net, sont à vendre des "LoRdi" fournis aux lycéens par la région Languedoc-Roussillon.

"Je vends mon PC portable car je n’en ai aucune utilité. Je m’en suis servi en tout une dizaine de fois à tout casser". Comme "Angel", ils sont des dizaines de lycéens à proposer sur Internet un ordinateur portable Dell Vostro V130 pour un prix oscillant entre 200 et 300 euros. Seul hic : ces ordinateurs, les "LoRdi", ont été offerts par la région Languedoc-Roussillon aux lycéens. Le Conseil régional avait équipé les élèves de seconde à la rentrée dernière pour leur donner un accès au numérique et développer l’usage de l’informatique dans les établissements. Ces PC portables ne sont donc pas censés être vendus, comme le souligne jeudi le journal Midi Libre.

23.08 ordinateurs Lordi PC Dell 930x620

© Capture Ecran Youtube

Contactés par Europe1.fr, les vendeurs arguent de multiples raisons pour expliquer leur geste. "On n’en aura plus l’utilité", explique ainsi l’un d’entre eux, élève au lycée Pasteur à La Grand-Combe, dans l’Hérault. "Ces ordinateurs nous appartiennent, on en fait ce qu’on veut", argumente-t-il encore. Thomas, lui, a racheté à un ami le PC que ce dernier avait mis en vente. Il explique que "les lycéens n’aiment pas les LoRdi car ils sont pleins de défauts, avec une souris qui fonctionne mal".

"On ne peut pas accepter qu’ils soient vendus"

Reste que, du côté du conseil régional du Languedoc-Roussillon, la mise en vente des LoRdi passe très mal. "On ne peut pas accepter qu’ils soient vendus", déplore-t-on au Conseil régional. Les élèves et leurs parents ont d’ailleurs signé une convention stipulant que les lycéens devaient conserver cet outil tout au long de leur scolarité. "Pour le moment, il n’était pas prévu qu’ils les restituent mais cela pourrait changer", prévient l’attachée de presse du président du Conseil régional, Christian Bourquin, interrogée par Europe1.fr.

Le Conseil régional, qui a investi 15,8 millions d’euros par an sur trois ans pour cette opération, tient toutefois à relativiser la portée de cette affaire. "A ce jour, trente à quarante annonces proposant des ventes de LoRdi ont été recensées sur Internet. Cela reste infime au regard des 32.000 PC portables distribués aux élèves de seconde à la rentrée dernière", explique-t-on. La région Languedoc-Roussillon devrait même recommencer cette opération en octobre prochain.